L'énergie nucléaire connaît une renaissance en Europe, et les récents engagements et contrats de Westinghouse en sont la preuve vivante. Le fournisseur américain de services à l'industrie nucléaire a récemment signé des contrats et des mémorandums avec la Finlande, la Suède et la Bulgarie. Ces trois pays souhaitent tous atteindre leurs objectifs en matière de climat et comptent sur l'énergie nucléaire comme source d'énergie fiable, abordable et bas carbone pour y parvenir. Il s'agit à la fois de nouveaux réacteurs de petite taille (appelés SMR) et de grandes centrales nucléaires classiques.

La Suède et la Finlande

Westinghouse Electric Company et Fortum ont signé début juin un protocole d'accord (MOU) pour explorer les opportunités de développement et de mise en œuvre de projets de réacteurs AP1000® et AP300™ en Finlande et en Suède. Les protocoles d'accord fournissent un cadre de collaboration pour des discussions techniques et commerciales détaillées. Ils examinent les possibilités de mettre en œuvre les technologies de réacteur de Westinghouse dans les deux pays.

Le réacteur AP1000 et le petit réacteur modulaire (SMR) AP300 partagent les mêmes méthodologies de conception et d'autorisation, le même système de sécurité passive, la même chaîne d'approvisionnement, la même I&C et les mêmes capacités à moduler et à répondre à une demande d'électricité flexible, ce qui facilitera et accélérera l'installation sur les sites.

AP1000

L'AP1000 est le seul réacteur de génération III+ opérationnel doté de systèmes de sûreté entièrement passifs, d'une conception modulaire et de la plus petite empreinte par MWe sur le marché. Aux États-Unis, sur le site de Vogtle, une unité AP1000 a récemment commencé à produire de l'électricité, tandis qu'une deuxième unité se prépare à recevoir son premier chargement de combustible. Quatre réacteurs AP1000 sont déjà opérationnels en Chine et six autres sont en cours de construction dans ce pays. La Pologne a choisi la technologie AP1000 pour sa toute première centrale nucléaire, et l'Ukraine s'est engagée à développer neuf réacteurs. Enfin, la technologie AP1000 est également envisagée pour plusieurs autres sites en Europe centrale et orientale, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

AP300

Westinghouse a lancé le mois dernier l'AP300 SMR, un petit réacteur modulaire (SMR) de 300 MWe basé sur la technologie AP1000 éprouvée et sous licence. Le AP300 SMR est le seul petit réacteur modulaire basé sur un réacteur opérationnel. Westinghouse a pour objectif de certifier la conception du AP300 SMR en 2027 et de commencer la construction en 2030. La première unité opérationnelle serait disponible en 2033.

Bulgarie

Une semaine plus tard, le 14 juin 2023, Westinghouse Electric Company a annoncé la signature d'un contrat d'ingénierie de base avec la centrale nucléaire bulgare Kozloduy-Newbuild pour la construction d'un nouveau réacteur AP1000® sur le site de Kozloduy. Les travaux d'évaluation de l'industrie bulgare et de l'infrastructure existante sur le site de Kozloduy pour déterminer leur potentiel à soutenir la construction d'un réacteur AP1000 commencent maintenant.

Les annonces et les projets de Westinghouse en Bulgarie, en Suède et en Finlande sont une nouvelle preuve que la renaissance du nucléaire est une réalité et que le réacteur SMR deviendra une réalité concrète dans les prochaines années.

Meer info

Voor meer informatie verwijzen we graag naar de website van Westinghouse.

  • Share this page

Avez-vous trouvé cela intéressant ?

Alors inscrivez-vous à notre lettre électronique mensuelle. Vous serez ainsi tenu au courant de l'actualité du secteur nucléaire et vous recevrez toujours des informations indépendantes, factuelles et vérifiées.

Read more about kernenergie

6 minutes

Mix électrique belge 2023 : chiffres de l’année

Une baisse de la consommation énergétique, la production record d'énergies renouvelables et la haute...

Energie
6 minutes

Rapport AIE: le nucléaire et les énergies renouvelables couvrent la demande croissante d’électricité

Le rapport de l'AIE a calculé que l'augmentation de la demande mondiale d'électricité au cours des 3...

2 minutes

SYSCADE, un nouveau laboratoire innovant pour l'inspection des déchets radioactifs

L'expert nucléaire belge DSI a développé une nouvelle méthode pour inspecter et caractériser les...