Fusion nucléaire : ITER

Aujourd’hui, la fusion nucléaire c’est ITER ! ITER est un projet à l’échelle mondiale. Il réunit 35 pays qui se sont engagés dans la construction du plus grand tokamak jamais conçu. ITER doit démontrer que la fusion peut être utilisée comme source d’énergie pour produire de l’électricité en grandes quantités.

ITER et la fussion nucléaire : le soleil sur terre

ITER est un démonstrateur à grande échelle dont la construction a débuté en 2010 sur le site de Cadarache dans le sud de la France. A fin 2017, les responsables d’ITER ont officiellement annoncé que 50 % de l’ensemble des activités indispensables pour produire le premier plasma avait été réalisé. Ce premier plasma est prévu pour fin 2025 et les premières opérations en deutérium-tritium pour 2035.

La suite du programme prévoit à plus long terme la construction d’un démonstrateur de production d’électricité qui intégrera tous les retours d’expérience d’ITER.

ITER a été spécifiquement conçu pour :

  • Produire 500 MW de puissance de fusion ;
  • Démontrer le fonctionnement intégré des technologies d’une centrale de production d’électricité par la fusion ;
  • Réaliser un plasma deutérium-tritium auto entretenu ;
  • Expérimenter la production de tritium ;
  • Démontrer la sûreté d’un dispositif de fusion. L’un des principaux objectifs d’ITER est de démontrer que les réactions de fusion qui se produisent au sein du plasma sont sans impact sur les populations et l’environnement.

Comment ça marche ?

Les réacteurs à fusion ne fonctionnent pas sur la fission de noyaux nucléaires comme c’est le cas pour les réacteurs nucléaires de 3ième génération actuels. La fusion nucléaire vise à fusionner des noyaux très petits de l’hydrogène (deutérium et tritium) pour produire une énergie illimitée. A l’image du soleil.

De nombreux chercheurs étudient ce phénomène physique et la façon de le maîtriser. Différents prototypes expérimentaux (« tokamaks », stellarator, …) fonctionnent dans le monde pour étudier l’intérêt et la faisabilité de cette voie de production d’énergie.

ITER