Catastrophes nucléaires

La culture de sûreté omniprésente dans l'industrie nucléaire n'a pas empêché deux accidents graves au cours des 50 dernières années : Tchernobyl (Ukraine) et Fukushima (Japon). Cependant, beaucoup de désinformation circule à propos de ces accidents nucléaires. Dans cette section, nous présentons les faits.

Tsjernobyl

Fukushima: les faits

Que s'est-il passé à Fukushima ? Et en quoi les centrales nucléaires belges diffèrent-elles des centrales japonaises ? Cette page répond aux questions les plus fréquemment posées.

Que faire en cas d'urgence ?

De nucleaire veiligheid is bedoeld om ongevallen te voorkomen. Mocht er zich ondanks alles toch een ongeval voordoen, dan bestaan er procedures en noodplannen om de impact ervan op de site en de buitenwereld tot een minimum te beperken.

La sûreté nucléaire a pour but de prévenir les accidents. Si un accident devait malgré tout se produire, des procédures et des plans d'urgence sont en place pour minimiser son impact sur le site et le monde extérieur.

Tchernobyl : les faits

Quel a été le problème à Tchernobyl et pourquoi ? Combien de victimes cette catastrophe nucléaire a-t-elle causées? Et pourquoi un tel accident ne peut-il pas se produire chez nous ? Cette page vous permet de trouver des réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Un accident nucléaire est-il possible en Belgique ?

La sûreté nucléaire se situe à un niveau très élevé en Belgique. Nos centrales nucléaires étant fondamentalement différentes de celles de Fukushima et de Tchernobyl, des accidents comme ceux de ces deux centrales ont été exclus dans notre pays.