Radiostérilisation : l'irradiation de l'alimentation

Chaque jour, nous mangeons des aliments irradiés. Le processus de radiostérilisation ne rend pas les aliments radioactifs. La radiostérilisation élimine les bactéries et autres micro-organismes nocifs et prolonge la durée de conservation de certains produits alimentaires.

Élimination des bactéries

La radiostérilisation permet de supprimer les bactéries et autres micro-organismes nocifs. Elle n'affecte pas la qualité des aliments et prolonge leur durée de conservation. En Belgique, plusieurs milliers de tonnes de denrées alimentaires sont ainsi irradiées chaque année.

Quels aliments peuvent être irradiés ?

Avant d'être commercialisées, la plupart des épices sont en effet exposées à des rayons ionisants pour éliminer les bactéries qui y vivent. Ce procédé de radiostérilisation ne rend pas les aliments radioactifs. Il est très fiable, car les rayons ionisants traitent la moindre parcelle de l'aliment.

De cette façon, la radiostérilisation améliore les caractéristiques hygiéniques de notre nourriture ainsi que sa durée de conservation. Elle pasteurise à froid et tue les bactéries sans affecter la qualité de ce que nous mangeons.

La radiostérilisation est utilisée notamment pour les épices, les surgelés, les volailles et les œufs, les viandes et poissons, les pommes de terre, les fruits et légumes secs. Pour certains légumes (par exemple l'ail et les oignons), elle retarde également leur germination.

Tous les produits traités par irradiation portent le symbole international RADURA.

Des entreprises en Belgique

À Fleurus, la société Sterigenics a repris les installations de l'IRE, qui réalise ce type de stérilisation avec le rayonnement gamma du Cobalt 60.

De plus, à Louvain-la-Neuve, IBA conçoit et fabrique des équipements à usage de stérilisation et d'ionisation industrielle. Près de 200 accélérateurs d'électrons et des équipements à rayons X à haute énergie provenant de cette société sont opérationnels dans le monde entier.