Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Y a-t-il un rayonnement radioactif à proximité des centrales nucléaires ?

Des parois de confinement primaires résistantes à la pression et des murs en béton extrêmement épais empêchent les radiations radioactives de s'échapper de la centrale nucléaire. De plus, le nuage qui plane au-dessus des tours de refroidissement est simplement de la vapeur d'eau produite par le système de refroidissement. Elle ne contient ni CO2 ni éléments radioactifs. Il n'y a donc pas de risque accru d'exposition à la radioactivité à proximité d'une centrale nucléaire.

Protection permanente

En Belgique, la surveillance nucléaire est garantie 24 heures sur 24 par le réseau automatisé de mesure TELERAD. Avec TELERAD, toute personne qui le souhaite peut, à tout moment et en temps réel, vérifier le rayonnement radioactif en Belgique. Grâce à 300 points de mesure, répartis sur l'ensemble du sol belge, notre territoire est surveillé en permanence. En outre, des échantillons sont prélevés et analysés. Les mesures de TELERAD confirment en permanence que le niveau de rayonnement n'est en rien plus élevé à proximité de nos centrales nucléaires. Cinq puissantes barrières de sécurité le garantissent.

Des tests effectués par des organismes de contrôle nationaux et internationaux montrent que les centrales nucléaires belges sont parmi les plus robustes d'Europe. La décision de fermer les centrales nucléaires en 2025 est purement politique et ne reflète en aucun cas un quelconque état de vétusté des installations.

Qui plus est, de nombreuses centrales à l'étranger sont en exploitation depuis beaucoup plus longtemps qu'en Belgique, en toute sûreté. La centrale électrique de Borssele en Flandre zélandaise a par exemple reçu une recommandation favorable pour le prolongement de son activité pour 20 années supplémentaires. La majorité des centrales du monde ont une durée de vie de 60 ans, et la tendance irait même jusqu’à 80 ans aux USA. Une transparence totale et immédiate est garantie en Belgique. Les médias reçoivent des mises à jour détaillées sur les activités de Doel et Tihange, pour quelques écarts que ce soit et tous ont été qualifiés de mineurs jusqu’à ce jour. On peut donc affirmer qu'il n'y a aucun risque de vivre à proximité d'une centrale nucléaire.

Afin de garantir à tout moment la sécurité des personnes et de l'environnement, deux limites ont été fixées par la loi pour la dose annuelle de radioactivité. Celles-ci sont surveillées en permanence au moyen de mesures. Nos centrales nucléaires belges n'ont aucune influence sur le niveau de rayonnement en Belgique.

55 % du rayonnement
auquel nous sommes régulièrement exposés est de la radioactivité naturelle (sur terre, mais aussi par exemple le rayonnement lorsque vous prenez l'avion). 45 % proviennent d'applications médicales (p. ex. un examen radiologique). Moins de 1 % du rayonnement radioactif auquel nous sommes exposés est issu de la production d'électricité.

Les « fissures » entraînent-elles un risque accru de rayonnement ?

Pas du tout. Nous vous expliquons pourquoi ici.

Dans les médias, vous avez peut-être entendu parler de « fissures » dans les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Il s’agit en fait de bulles d'hydrogène. Microscopiquement plates, elles sont contenues dans l'acier des cuves du réacteur. Leur découverte est le fruit de l’utilisation de nouvelles techniques de mesure par ultrasons. Les bulles ne constituent pas une menace pour notre sécurité. C'est ce qui ressort des études réalisées par de très nombreux experts nationaux et internationaux indépendants. Cet important travail a représenté près de 130 000 heures de travail en expertise et contre-expertise. Ce n’est que sur cette base que l’AFCN a donné son accord pour le redémarrage de cette unité en toute sûreté.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus