Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Historique de l'énergie nucléaire en Belgique
Historique de l'énergie nucléaire en Belgique

Historique de l'énergie nucléaire en Belgique

L'énergie nucléaire est une science relativement jeune. Où la Belgique est pourtant déjà pionnière depuis 50 ans.

Quelques dates-clés

1956
Le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire de Mol, le SCK•CEN, réalise la première réaction en chaîne contrôlée dans son premier réacteur de recherche (BR1).

1957
Des ingénieurs belges participent au démarrage du premier réacteur nucléaire à eau pressurisée à Shippingport, aux Etats-Unis.

Début des années 1960
La Belgique et la France s’associent pour construire le réacteur franco-belge de Chooz A. Une coopération qui va se poursuivre lors de la construction de Tihange 1 et de Chooz B1 et B2.

1962
Le SCK•CEN démarre le premier réacteur à eau sous pression en dehors des Etats-Unis.

A partir de 1970, la Belgique démarre son programme nucléaire avec la construction des 4 réacteurs de Doel et des 3 réacteurs de Tihange.

La centrale de Doel comprend 4 réacteurs à eau pressurisée (PWR) qui ont été mis en service respectivement en 1975 pour Doel 1 et 2, en 1982 pour Doel 3, et en 1985 pour Doel 4. La centrale nucléaire de Doel a une puissance totale de 2.911 MW répartis entre :

  • Doel 1 : 433 MW
  • Doel 2 : 433 MW
  • Doel 3 : 1.006 MW
  • Doel 4 : 1.039 MW

La centrale nucléaire de Tihange comprend trois réacteurs à eau pressurisée (PWR) qui ont été mis en service respectivement en 1975 pour Tihange 1, en 1983 pour Tihange 2 et en 1985 pour Tihange 3. La centrale nucléaire de Tihange a une puissance totale de 3.016 MW répartis entre :

  • Tihange 1 : 962 MW
  • Tihange 2 : 1.008 MW
  • Tihange 3 : 1.038 MW

1989
Le BR3 (Belgian Reactor 3) a été sélectionné comme projet pilote européen pour étudier la faisabilité technique et économique de la mise hors service d’un réacteur.

1990
Démarrage du démantèlement d'Eurochemic. En 2014, le démantèlement et le démontage complet du site étaient terminés.

2012
Le démantèlement du réacteur Thétis (Université de Gand) est confié à Belgoprocess et SCK•CEN sur la base de l'expérience acquise lors du démantèlement d'Eurochemic et du BR3. Ces travaux sont actuellement en cours.

L'expertise belge

La Belgique continue à jouer un rôle précurseur, notamment dans le domaine du démantèlement, et plusieurs entreprises belges disposent d’un savoir-faire reconnu internationalement.

Le site de la centrale nucléaire de Chooz en France

La centrale nucléaire de Chooz A en France

Situé à la frontière franco-belge, le réacteur de Chooz A a été mis en service en 1967 et arrêté définitivement en 1991. Construit par une association regroupant Electricité de France et les électriciens belges de l’époque, il a été le premier réacteur français à eau pressurisée.

Il entre aujourd’hui dans la dernière ligne droite de son démantèlement, avec le découpage de la cuve du réacteur. Electricité de France prévoit la fin des travaux d’ici 2020. Ce chantier hors norme, notamment par le fait de l’implantation souterraine de la partie nucléaire, offre un retour d’expérience considérable qui pourra être valorisé à l’avenir.

Le démantèlement du BR3

Le réacteur expérimental BR3 de Mol a été le premier réacteur à eau pressurisée en Europe. Il a été en service de 1962 à 1987. Il a aussi été le premier réacteur sélectionné par la Commission européenne comme projet pilote en vue de démontrer la faisabilité technique du démantèlement d’un réacteur à eau pressurisée.

Cette mission, confiée au SCK●CEN, a permis à l'entreprise d'effectuer un démantèlement complet. Elle a également eu l'opportunité d'analyser toutes les facettes de l'opération et de réaliser toute une batterie de tests en Recherche et Développement. Cette expérience servira de référence pour les futurs démantèlements.

Le démantèlement d'Eurochemic

Eurochemic est la première usine de retraitement de combustible usé à avoir été démantelée dans un contexte civil. Les travaux débutent en 1990 et se terminent en 2014. Le démantèlement complet a été réalisé avec succès par Belgoprocess. Aujourd'hui encore, c'est la première installation de ce type à avoir été démantelée au monde.

L'histoire d'Eurochemic en bref

Entre 1968 et 1974, l'usine expérimentale Eurochemic de Dessel (Belgique) a réalisé une avancée significative dans le retraitement du combustible nucléaire. La collaboration industrielle et scientifique entre 13 pays a fait d'Eurochemic un projet européen avant la lettre. Mais c'est précisément cette approche internationale qui fut sa faiblesse. Car, rapidement après le démarrage de l'usine, des partenaires français et allemands se sont retirés avec l'ambition de se charger de leur côté de le retraitement industriel des matières fissiles. Avec sa capacité annuelle maximale de 60 tonnes, Eurochemic ne pouvait pas rivaliser avec ces grands projets nationaux.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus