Quels résultats pour les stress tests en Belgique ?
Quels résultats pour les stress tests en Belgique ?

Quelques jours après l’accident de Fukushima, survenu le 11 mars 2011, les autorités européennes ont imposé des tests de résistance pour toutes les centrales nucléaires actives dans l’Union européenne. Ces stress tests ont établi que les centrales nucléaires belges comptent parmi les plus robustes d’Europe. Pourtant, la Belgique a souhaité aller encore plus loin : le gouvernement belge a développé un plan d’action national afin d’adopter des mesures de sûreté supplémentaires d’ici 2017.

Les stress tests ont été élaborés en étroite collaboration avec l’ENSERG (European Nuclear Safety Regulators’ Group), le groupement des régulateurs européens de sûreté nucléaire. Le but de ces tests de résistance était de réévaluer la sûreté des centrales nucléaires en cas d’événements naturels extrêmes (séismes, inondations, tempêtes ou pluies diluviennes).


La Belgique décide d’aller plus loin.

En Belgique, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire a opté pour des stress tests encore plus stricts que les tests recommandés par l’Europe. L’AFCN a en effet élargi leur portée à tous les établissements nucléaires de classe I. Et, pour les centrales nucléaires, elle a étendu les tests de résistance à d’autres menaces potentielles, liées à des activités et à des actes humains. Les tests ont ainsi pu donner des indications pour d’éventuels cas de cyber-attaque, de chute d’avion, de terrorisme, d’explosion de gaz, …


Le verdict après les tests

Après évaluation approfondie, l’AFCN a conclu que les centrales de Doel et de Tihange sont capables de résister, sans risque, à des événements extrêmes. Dans son rapport remis à la Commission européenne, l’ENSREG établit que les centrales nucléaires belges figurent parmi les plus robustes d’Europe.

L’ENSREG établit que les centrales nucléaires belges figurent parmi les plus robustes d’Europe.

Le plan d’action belge

Les stress tests ont établi que le degré de sûreté des centrales nucléaires européennes est généralement élevé. Il y avait néanmoins un plan d’action national propre à chaque pays, comportant une série de mesures d’améliorations techniques et organisationnelles. En Belgique, le suivi de l’exécution de ce plan est assuré par l’AFCN.


Le plan d’action belge des stress tests (Projet BEST) résumait toutes les actions devant être entreprises par le détenteur de licence en réponse aux tests de résistance. Les stress tests de 2011 ont établi de nombreuses possibilités pouvant être concrétisées moyennant des études de faisabilité supplémentaires et une étude sur site. Il s’agissait principalement de la protection contre les tremblements de terre et les inondations ou encore de l’amélioration de la gestion d’accidents sérieux.


C’est pourquoi Engie-Electrabel a implémenté, depuis 2012, quelques mesures quick-win pour améliorer temporairement les sites. Depuis, Tihange et Doel ont fait une avancée importante grâce à une infrastructure renforcée, à des systèmes et des composants renouvelés résistant à des séismes importants, à une protection contre les inondations et à la construction de pompes mobiles et de moteurs diesel.

C’est pourquoi Engie-Electrabel a implémenté, depuis 2012, quelques mesures quick-win. (…) Depuis, les sites de Tihange et de Doel ont fait une avancée importante.

A Tihange et Doel, les travaux destinés à renforcer les centrales contre les pluies diluviennes et la foudre sont en phase de finalisation. En effet, ces conditions météorologiques peuvent, par exemple, entraîner une perte d’électricité. A Doel, la plupart des travaux sont achevés et le site est protégé contre un black-out total. A Tihange, on travaille activement à ces dispositifs et d’ici 2017, les travaux devront être terminés.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public, le Forum nucléaire belge remplit sa mission d’information au travers d’actions diversifiées. ... Lire la suite