Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

L’énergie nucléaire et l’espace
L’énergie nucléaire et l’espace

L’énergie nucléaire et l’espace

Un voyage spatial n’est pas une promenade de santé. Les combustibles chimiques classiques ne suffisent ni à propulser un engin spatial ni à assurer l’alimentation en énergie à son bord. Les combustibles chimiques sont trop lourds et il faudrait en emmener beaucoup plus pour une mission complète. De nombreux engins spatiaux sont donc équipés de panneaux solaires. Mais pour les voyages de longue durée (sur Mars, par exemple), où l’engin se retrouve hors de portée des rayons du soleil, la technologie nucléaire offre une solution fiable.

En mission spatiale grâce à des générateurs radioactifs

De récentes missions spatiales ont utilisé des générateurs radioactifs, appelés GTR (générateurs thermoélectriques à radio-isotope). Ces générateurs tournent grâce à la chaleur résultant de la désintégration de matériaux radioactifs. Ces matériaux sont composés d’éléments ou d’isotopes radioactifs instables qui rejettent leur excédent d’énergie sous la forme de radiations. L’électricité est produite à partir de la chaleur de ces radiations. L’isotope radioactif généralement utilisé pour les missions spatiales est le plutonium.

Robots et satellites à l’énergie nucléaire

L’énergie nucléaire garantit donc une propulsion puissante dans l’espace. Mais elle permet aussi d’alimenter des satellites et des robots, grâce à des batteries reliées à de petites sources radioactives. Ces batteries sont très compactes et présentent une grande autonomie. Elles demandent, en outre, très peu d’entretien au fil des ans.


Le robot « Curiosity » a été lancé le 26 novembre 2011. Il a atterri sur Mars le 6 août 2012, après un voyage d’environ 600 millions de kilomètres. Depuis lors, il se déplace sur la planète rouge. La mission de ce véhicule martien était censée durer deux ans, mais il poursuit toujours sa mission à ce jour. Tout comme « Opportunity », un autre robot actif sur Mars depuis 2004. Il est même question d’un nouveau robot, qui porterait le nom de « Curiosity 2 ».

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus