AREVA Med : Médecine nucléaire personnalisée

Pour célébrer les 150 ans de la naissance de Marie Curie, nous sommes partis à la recherche de scientifiques qui partagent sa passion pour la science et le progrès.

Marie Curie fut la première à utiliser la radioactivité à des fins médicales et aujourd’hui, la médecine nucléaire est en plein développement. Chaque année, elle permet de poser des diagnostics précis et d’offrir un traitement à 30 millions de patients à travers le monde.

La société AREVA Med se consacre au développement de thérapies de nouvelle génération dans la lutte contre le cancer. Sa recherche innovante sur l’alphathérapie vise un traitement ciblé, avec une meilleure qualité de vie pour le patient.

Sont-ils les nouveaux Curie ?

Amal Saidi, chercheuse chez AREVA Med, est une généticienne passionnée d’oncologie. Au sein d’une équipe de scientifiques hyper spécialisés, elle participe depuis 2013 à la recherche de traitements contre le cancer en médecine nucléaire.  Dans son équipe il y a une grande motivation commune : développer des traitements assurant une vie quasi normale au patient.

AREVA Med : l’alphathérapie, une approche ciblée contre le cancer

Le cancer est l’un des plus grands défis médicaux du 21e siècle. La médecine nucléaire utilise des éléments radioactifs (isotopes radioactifs) pour les diagnostics et les traitements. Grâce aux techniques innovantes, elle sauve de plus en plus de vies. La société AREVA Med est à la pointe de la recherche dans l’alphathérapie, une thérapie anti-cancer de nouvelle génération.

L’alphathérapie exige l’utilisation de certains isotopes radioactifs rares. Le groupe français New AREVA, qui valorise les matières nucléaires afin qu'elles contribuent au développement de la société, dispose d’importantes réserves de Thorium issues de ses activités passées. Du Thorium, on peut extraire un isotope radioactif rare, le Plomb-212, qui émet des rayons alpha. Les rayons alpha participent activement à la destruction des cellules cancéreuses.  

Les premières études sur l’extraction et la purification de Pb-212 à des fins médicales reçoivent le prix d’innovation AREVA en 2005. C’est la naissance d’AREVA Med.

La technologie nucléaire offre un immense potentiel dans la lutte contre le cancer.

Amal Saidi

Amal Saidi : la biologie et la technologie nucléaire unies contre le cancer.

Après avoir obtenu un master en physiopathologie et en pharmacologie, ainsi qu’un doctorat en génétique, Amal Saidi participe à des recherches académiques dans des universités et des laboratoires réputés.

Le moteur d’Amal Saidi, c’est d’abord le patient. En 2013, elle rejoint un laboratoire de médecine nucléaire d’AREVA Med.  Avec ses collègues chercheurs, elle se consacre à la recherche sur l’alphathérapie au plomb-212 pour développer des traitements anti-cancer, alternatifs à la chimiothérapie.

L’alphathérapie a un réel potentiel pour offrir une meilleure solution thérapeutique à certains patients qui souffrent de cancers pour lesquels il n’existe pas de traitements satisfaisants.

Amal Saidi

Pourquoi l’alphathérapie ?

Le rayonnement alpha, émis par l’isotope radioactif, ne pénètre pas en profondeur : on peut le stopper avec une simple feuille de papier. Par contre, il émet beaucoup d’énergie. Grâce à sa faible portée et son efficacité, il permet de détruire les cellules cancéreuses, en limitant les dommages sur les cellules saines avoisinantes.  

Cette forme de thérapie vise une ‘médecine personnalisée.

Amal Saidi

Comment fonctionne l’alphathérapie ciblée ?

Pour cibler les cellules cancéreuses en épargnant au maximum les cellules saines, l’élément radioactif doit pouvoir être associé à un vecteur, comme un anticorps par exemple.

Une molécule, appelée chélatant, se charge d’effectuer la liaison entre le vecteur et le radio-isotope. Le premier est utilisé pour atteindre précisément la cible, le second pour éliminer les cellules cancéreuses en émettant des particules alpha puissantes et localisées.

Je rencontre de nombreuses personnes qui souffrent de leur traitement contre le cancer. Chercher des solutions qui allègent réellement cette épreuve est notre motivation majeure.

Amal Saidi

Des traitements anticancer personnalisés

Les chercheurs d’AREVA Med souhaitent avant tout développer des traitements dans le cadre de cancers pour lesquels les options thérapeutiques sont limitées. Ils mettent également tout en œuvre pour diminuer les effets secondaires afin d’améliorer la qualité de vie des patients, en particulier dans les thérapies lourdes.

Plus on avance dans la recherche, plus l’équipe est convaincue que les traitements d’alphathérapie que nous développons peuvent avoir un réel impact pour les patients.

Amal Saidi

La première patiente traitée par alphathérapie au Plomb-212

Six ans à peine après la naissance d’AREVA Med, une femme atteinte d’un cancer des ovaires a été traitée par alphathérapie au Pb-212. Les premiers résultats des tests cliniques et précliniques en cours sont très encourageants.

La recherche en pleine expansion

En 2013, dans le Limousin en France, AREVA Med construit un laboratoire pour extraire du Pb-212 de haute pureté à partir du Thorium. 

Une deuxième unité est installée en 2016 au Texas (États-Unis).

Le laboratoire Maurice Tubiana à Bessines-sur-Gartempe résulte d’une collaboration entre AREVA Med et Roche. Maurice Tubiana (1920-2013), médecin cancérologue français, fut un pionnier de la radiothérapie.


Le nombre de nos collaborations augmente chaque année. Nous devons en effet être en mesure d’accroître notre production pour accompagner le développement de nouveaux traitements.

Amal Saidi

Découvrez ici l'épisode Nuclear Lifeline. 

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus