Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Plus de 20.000 personnes employées en Belgique
Plus de 20.000 personnes employées en Belgique

Plus de 20.000 personnes employées en Belgique

Le secteur nucléaire offre des emplois stables et non délocalisables ainsi qu’un potentiel élevé de création d’emplois.

Dans, pour et autour du secteur nucléaire

Le secteur nucléaire procure 20.000 emplois directs, indirects et induits. Les emplois directs concernent les personnes qui travaillent dans le secteur nucléaire lui-même. On parle d'emplois indirects lorsqu'il s'agit du personnel des fournisseurs du secteur nucléaire (biens et services). Enfin, les emplois induits sont ceux qui sont générés par la consommation des personnes ayant des emplois directs et indirects.

Différents domaines, différentes qualifications

Le secteur nucléaire emploie à la fois du personnel hautement et peu qualifié. Le personnel hautement qualifié se retrouve principalement dans l’emploi direct. L’emploi induit bénéficie d’un ancrage local prononcé et souffrirait de la disparition d'un ou de plusieurs acteurs nucléaires.

Ce que ces gens font pour nous.

Les personnes actives dans le secteur nucléaire participent à la sûreté de notre approvisionnement en électricité et à la stabilité de son coût. Elles travaillent dans le secteur de l'énergie nucléaire à proprement parler, mais également dans des activités dites "transversales" comme la sûreté, le transport et la production d'appareils.

En médecine nucléaire, nous bénéficions bien sûr de diagnostics et de traitements. Ce que nous savons moins c'est que notre pays est à la pointe de la production de radio-isotopes, nécessaires à la pratique de la médecine nucléaire. 30% des hôpitaux dans le monde ayant recours à la médecine nucléaire font appel à des produits d'origine belge ! Nous sommes également actifs dans les techniques d'imagerie et les logiciels médicaux spécialisés.

En Recherche & Développement, la Belgique emploie des chercheurs qui travaillent quotidiennement sur les derniers développements de la technologie nucléaire et publient annuellement plus de 700 documents. 

La technologie nucléaire fournit des emplois dans les applications industrielles comme les scanners pour aéroports, les techniques d’essais non destructifs et la stérilisation d’appareils médicaux.

Enfin, c'est une entreprise belge, le SCK•CEN, qui fournit 30% du marché mondial en silicium dopé pour l'industrie électronique.

Du potentiel pour davantage d’emplois

La technologie nucléaire en Belgique offre du potentiel pour un nombre d’emplois encore plus élevé. Le Centre de recherche de l’énergie nucléaire (SCK•CEN) de Mol a en effet lancé son projet MYRRHA, prototype d'un réacteur du futur. Ce projet créera, directement ou indirectement, près de 2.000 nouveaux emplois.

Dans notre pays, la technologie nucléaire est en constant développement. Des recherches sont menées dans les universités, les centres de recherche, les hôpitaux et de nombreuses entreprises. Elles reposent sur une longue expérience, une expertise et une renommée internationale qui sont à l'origine de nouvelles activités industrielles et d'exportations à l'étranger. Autant d'opportunités pour l'emploi actuel et futur.

Tous actifs pour l'économie belge !

La technologie nucléaire est un point fort pour l'attractivité et la compétitivité de notre pays. Non seulement elle crée des emplois, mais également de nombreuses opportunités pour notre pays, qui occupe une position de leader international dans divers domaines.

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus