Expertise belge, renommée mondiale
Expertise belge, renommée mondiale

La Belgique est considérée comme une pionnière dans divers domaines de la technologie nucléaire. Expertise, prix Nobel, position de leader... un beau palmarès.

Video National Geographic

Les jeunes experts nucléaires

Des étudiants du monde entier acquièrent de l'expérience pratique nucléaire dans le Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire à Mol. Découvrez la nouvelle génération nucléaire grâce à National Geographic.

La Belgique dispose d'une expertise nucléaire exceptionnelle et est reconnue dans le monde entier. L'attribution du prix Nobel de Physique 2013 au belge François Englert pour les travaux sur le mécanisme de Brout-Englert-Higgs illustre bien cette position.

Le secteur nucléaire belge emploie 20.000 personnes.

Dans l’exploitation des réacteurs à eau sous pression par exemple, notre pays a acquis une expertise peu commune. Nous sommes également parmi les leaders de la production de radio-isotopes médicaux. Grâce à sa renommée, la Belgique exporte aujourd’hui son savoir-faire à travers le monde et le secteur nucléaire belge emploie 20.000 personnes.

Pour la médecine nucléaire

Dans le domaines des applications médicales, la Belgique occupe un rôle majeur à l'échelle internationale. Les chiffres sont parlants.

Découvrez la médecine nucléaire.

Les acteurs belges sur la scène internationale

De nombreuses entreprises belges jouent un rôle important à l'échelle internationale. Citons-en quelques-unes.

Le SCK•CEN assure (avec l'IRE) 25 % -et même 65 % lors des pics de demande- de la production mondiale des radio-isotopes pour les diagnostics et les traitements médicaux. Il représente également 25 % de la production internationale de silicium dopé, présent dans les composants électroniques les plus performants.

L'Institut National des radioéléments (IRE) à Fleurus est le deuxième producteur mondial de radio-isotopes destinés aux diagnostics et aux traitements médicaux.

Ion Beam Applications (IBA) est le leader du marché international d'équipements médicaux (accélérateurs de particules, cyclotrons, rhodotrons) et de produits pharmaceutiques radioactifs. L'entreprise représente plus de 50% du marché de la protonthérapie. Elle est entre outre n°1 mondial de la production de dosimètres. Plus de 3.000 hôpitaux dans le monde font appel à la technologie développée par IBA.

Tractebel Engineering a participé à la naissance des centrales nucléaires de Doel et de Tihange. Ce bureau d'études offre du conseil et des services d'ingénierie pendant tout le cycle de d'une installation nucléaire : de la conception au démantèlement, soutien opérationnel et gestion des matières fissiles compris. Tractebel Engineering doit sa réputation internationale à son rôle de pionnière dans le développement de processus renforçant la fiabilité des installations nucléaires, dans l'optimisation de la gestion des matières fissiles et dans le développement de nouvelles techniques d'inspection.

Ces connaissances, nous pouvons les exporter.

Petit pays, grands chercheurs

Au fil des années, le Belgique a acquis une position unique sur le plan de la recherche et du développement en technologie nucléaire. Et nous continuons à développer cette expertise.

Chaque année, les chercheurs nucléaires belges publient plus de 700 livres, articles scientifiques et présentations officielles. Les centres de recherche universitaires, hospitaliers et industriels mènent quotidiennement des recherches sur les applications de la technologie nucléaire.

Ainsi, les chercheurs belges participent activement au développement d'une nouvelle génération de réacteurs nucléaires sûrs et plus économes en combustible (réutilisation de l'uranium). En savoir plus sur MYRRHA.

Ces connaissances, nous pouvons les exporter. Non seulement vers des pays qui possèdent déjà des centrales nucléaires (Grande-Bretagne, Japon, Chine, Inde) mais aussi vers des pays qui ont décidé de développer des programmes nucléaires (Emirats Arabes Unis, Pologne, Turquie).

D'après les chiffres de la World Nuclear Association (juin 2016), 62 réacteurs nucléaires sont actuellement en construction dans le monde, 172 réacteurs font l'objet de projets concrets et 337 projets attendent d'être approuvés. Enfin, aujourd'hui, 444 réacteurs nucléaires sont raccordés au réseau électrique.

Jusque dans l'espace

Là aussi, les Belges jouent un rôle important. Ils travaillent au développement d'applications nucléaires permettant de poursuivre la découverte de l'Univers.

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Portail d’information de référence sur la technologie nucléaire : tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public, le Forum nucléaire belge remplit sa mission d’information au travers d’actions diversifiées. ... Lire la suite