Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Transition énergétique : de quoi s’agit-il ?

La transition énergétique : bien plus qu’un désert rempli de panneaux solaires

Il est tout à fait normal de constater que les préoccupations sur réchauffement climatique ne cessent de croître. Et les demandes se font de plus en plus entendre (« Nous voulons des mesures rapides »), à l’image des marches pour le climat de la « Jeunesse pour le climat » organisées début 2019. Et chaque fois que l’on évoque le réchauffement climatique et les moyens de lutter contre ce phénomène, le sujet de la transition énergétique est à nouveau posé au centre du débat. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Nous allons vous l'expliquer.

Que signifie la transition énergétique ?

La façon dont nous produisons et utilisons l'énergie a considérablement changé au fil du temps. Lorsque des changements structurels majeurs doivent avoir lieu, nous parlons de « transitions énergétiques ». La transition énergétique actuelle est en cours depuis la fin du siècle dernier. Et selon les points de vue les plus courants, elle durera jusqu'en 2050-2060. Grâce aux développements rapides dans le domaine de la technologie des batteries, les mesures de stockage de l'énergie jouent également un rôle important à cet égard.

Une transition, mais dans quelle direction ?

Le mot « transition » suggère que nous allons quelque part. Dans le contexte actuel, il s'agit de la résolution du problème de l'effet de serre, c'est-à-dire de la décarbonisation. Mais le but ultime est plus large. La transition énergétique implique le basculement de toutes les sources d'énergie actuellement nocives pour l'environnement (combustibles fossiles) vers des alternatives totalement durables, naturelles et, au mieux, inépuisables. Concrètement, on parle de la cogénération, des énergies éolienne et solaire, de l'hydroélectricité.... et de toute une gamme d’autres technologies (encore à développer). En d'autres termes, nous espérons que le système énergétique mondial aura une empreinte écologique totalement neutre.

Est-ce une utopie ? Probablement pas, car l'accès à l'énergie (abordable et fiable) est probablement l'un des défis les plus importants du 21e siècle. C'est la raison pour laquelle les ingénieurs et les chercheurs du monde entier étudient les meilleures options et solutions. Ce qui est certain, c'est que des investissements dans la recherche scientifique et de nouvelles sources d'énergie et méthodes de stockage, qui doivent encore être développées, sont encore une nécessité urgente. De plus, la production de l'énergie mais aussi les installations de production de cette énergie doivent être durables. Par exemple, il ne sert à rien de remplir les déserts de panneaux solaires si celles-ci ont une empreinte écologique importante.

Que pouvons-nous faire aujourd’hui ?

Il suffit de regarder les faits. À l’heure actuelle, 80 % de la production d'énergie provient de combustibles fossiles (au niveau mondial). Et même si nous voulons tous passer à une énergie 100 % renouvelable, nous n'y parviendrons pas dans les 5 à 10 prochaines années. Pourtant, nous sommes déjà capables d'accomplir certaines choses. Parce qu'il y a un problème qui nécessite notre attention de toute urgence : réduire les émissions de gaz à effet de serre. Selon l'accord de Paris sur le climat, les émissions actuelles doivent être complètement stoppées d'ici 2040 ou 2050. Le cadre politique européen fixe les objectifs suivants : amélioration de l'efficacité énergétique, production accrue d'énergies renouvelables et réduction des gaz à effet de serre

Quel est le rapport entre la transition énergétique et l’énergie nucléaire ?

La vitesse à laquelle la transition énergétique doit se faire est sans précédent. D'importants changements technologiques, politiques et économiques sous-jacents sont nécessaires. C'est pourquoi il existe un consensus scientifique croissant sur la préservation et le développement des centrales nucléaires afin d'atteindre nos objectifs ambitieux en matière d'émissions. Après tout, les centrales nucléaires n'émettent quasiment pas de CO2 et elles fonctionnent déjà de manière efficace et sûre aujourd'hui. D'où l'affirmation souvent entendue que l'énergie nucléaire fait partie de la transition énergétique.

De nombreux arguments plaident en faveur de cette proposition. Le climatologue français Jean-Marc Jancovici (The Shift Project) en est certain : « Un monde prospère, sans catastrophes climatiques, a besoin d'énergie nucléaire. » Et si nous voulons que les sources d'énergie renouvelables produisent autant que les centrales nucléaires actuelles ? Les recherches de Jancovici montrent que notre énergie coûterait dix à vingt fois plus cher.

Quel que soit le résultat, la transition énergétique est un fait et les défis à relever ne peuvent être reportés. Le moment, c’est maintenant.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus