Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Un mix bas-carbone
Un mix bas-carbone

Les énergies renouvelables et nucléaire sont complémentaires pour un mix bas-carbone

Si nous voulons atteindre nos objectifs climatiques après 2025, tout en préservant notre sécurité d’approvisionnement ainsi qu’un prix abordable pour notre électricité, la combinaison des énergies nucléaire et renouvelables est notre meilleure solution. Il ne s’agit nullement de choisir entre l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables. Au contraire, puisqu’elles sont complémentaires. L’intérêt de leur combinaison a été démontrée par différents études*.

Combiner les énergies renouvelables et nucléaire :

... la solution la plus réaliste pour un approvisionnement en électricité pauvre en carbone

Dans les mix électriques actuels, nationaux et internationaux, il n’existe pour l’instant aucune source d’énergie capable, à elle seule, de satisfaire aux diminutions de CO2, tout en produisant de l’électricité en suffisance.

Pour atteindre nos objectifs climatiques, il nous faut par conséquent un mix électrique total à faible intensité carbone. Un mix qui se compose de sources d’énergie bas-carbone et complémentaires, comme le sont les renouvelables et le nucléaire.

Les énergies renouvelables ont de l’avenir et seront, d’ici 2050, la source d’électricité principale en Belgique. Mais à ce moment-là également, la source d’énergie complémentaire aura toute son importance pour faire la différence en termes d’objectifs climatiques. La coexistence de renouvelables et de centrales au gaz entraînerait une augmentation sévère des émissions de CO2, tandis que la combinaison des énergies renouvelables et nucléaire continueront à les faire diminuer.

D'où viennent ces infos ?

La transition énergétique est un défi pour notre société. Elle a des impacts à différents niveaux, comme nous le voyons dans la ligne du temps et dans les critères importants de la transition énergétique. Partant d’études récentes et reconnues, de nombreuses questions se posent lorsque nous pensons à l’avenir, après 2025.

En se basant sur ces études, le Forum Nucléaire belge a interprété et analysé l’impact possible d’une sortie du nucléaire. Les chiffres, analyses et informations sont entièrement basés sur des études récentes externes et reconnues. Voir la liste ci-dessous des sources et études, la liste n’est pas exhaustive.

* Les différentes études et analyses consultées :

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…