Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Le nucléaire : énergie du passé ou du futur ?
Le nucléaire : énergie du passé ou du futur ?

Le nucléaire : énergie du passé ou du futur ?

Au 21e siècle, notre planète doit face à quelques défis de taille : la population mondiale va encore s’accroître d’ici 2025 et la demande mondiale en énergie continuera d’augmenter. Entretemps, le changement climatique est en route et, selon la plupart des climatologues, il résulte de nos activités humaines (industrielles). L’énergie nucléaire, source d’énergie bas carbone, est au centre du débat sur notre approvisionnement en énergie pour le futur.

La construction de nouvelles centrales est un choix évident afin de sécuriser l’approvisionnement dans les décennies à venir.

La grande majorité des centrales nucléaires actuelles est opérationnelle environ depuis 30 ans. Un jour ou l’autre, elles devront être remplacées et certains pensent que ce sera la fin de l’énergie nucléaire . Pourtant, les faits contredisent cette position : un grand nombre de pays (Pays-Bas, Suisse, Etats-unis,…) optent résolument pour le prolongement de leurs centrales et font les investissements nécessaires pour continuer à les exploiter en toute sécurité pendant 60 et même 80 ans. D’autres pays songent à fermer plus rapidement leurs centrales existantes et réfléchissent à d’autres alternatives. Pour de nombreux pays également, la construction de nouvelles centrales, de 3e génération, est un choix évident afin de sécuriser l’approvisionnement dans les décennies à venir.

Les 7 centrales nucléaires belges fournissent de 40 à 55% de notre électricité.

Alors, quel avenir pour l’énergie nucléaire ? Le nombre de centrales nucléaire dans le monde est-il en augmentation ou, au contraire, diminue-t-il ? S’agit-il d’une énergie du passé ou du futur ? Faisons le point.

L'énergie nucléaire, une source d'énergie incontournable 

Les 7 centrales nucléaires belges fournissent de 40 à 55% de notre électricité. En Europe, l’énergie nucléaire représente environ 25% de la production d’électricité totale. Dans le monde, les centrales nucléaires produisent annuellement environ 11% de l'électricité (les énergies fossiles, comme les centrales au gaz et charbon, représentent environ 80% de la production d’électricité mondiale). Avec ses 129 réacteurs nucléaires, l'Europe assure plus de 50% de sa production d’électricité bas carbone.

Les centrales nucléaires : en augmentation ou en diminution ?

Actuellement, 444 réacteurs nucléaires sont en activité dans 31 pays à travers le monde. Et leur nombre est en augmentation. Depuis 2011, 31 nouvelles centrales ont été mises en service et 24 ont été fermées. Aujourd'hui, pas moins de 65 réacteurs sont en construction, un nombre encore jamais atteint. On prévoit que le nombre de centrales nucléaires doublera, voire triplera, d’ici 2050.

Où construit-on de nouvelles centrales nucléaires et pourquoi ?

Les nouvelles centrales nucléaires se construisent surtout en Asie, dans les pays à forte croissance économique. Afin de pouvoir répondre à la demande galopante en électricité abordable et durable, l’énergie nucléaire constitue le meilleur choix pour de nombreux pays.


Rien qu’en Chine, pas moins de 27 nouvelles centrales nucléaires sont en construction. La Chine souhaite ainsi remplacer ses centrales à charbon polluantes et diminuer radicalement les émissions de CO2 de 45% entre 2005 et 2020. Tout le monde a vu ces images de villes chinoises touchées par la pollution et le smog. De ce point de vue, l’énergie nucléaire complétée par des énergies renouvelables, est un choix logique.


“We need a sustained strategy that develops every available source of American energy, including nuclear”

Barack Obama, Président des Etats-Unis

Les Emirats arabes unis également ont opté pour l’énergie nucléaire comme source d’énergie du futur. Cet état pétrolier préfère vendre ses combustibles fossiles sur les marchés internationaux où ils rapportent plus. Leur raisonnement est le suivant : l’énergie nucléaire est une alternative décarbonée et économique (les Emirats arabes unis partent du principe que les prix actuellement bas des combustibles fossiles ne sont qu’un phénomène temporaire et que les prix vont très probablement augmenter à terme).

La Russie et l’Inde aussi investissement massivement dans l’énergie nucléaire. La construction de centrales nucléaires y est plutôt liée à des raisons économiques. La Russie, riche en réserves de gaz, préfère exporter ses combustibles fossiles. D'ici 2030, elle souhaite produire la moitié de son électricité via les centrales nucléaires et l'énergie hydraulique. L'Inde, qui n'a commencé à développer massivement l'énergie nucléaire qu'en 2010,a été motivée par une sévère pénurie de combustibles fossiles.


Une autre tendance se dessine également dans quelques pays avec une longe tradition du nucléaire. Les Etats-Unis, qui comptent le plus grand nombre de centrales nucléaires au monde, ont entamé la construction de 4 nouvelles centrales en 2013. C’est la première fois depuis 30 ans ! En juin 2016, la première mise en service d’une nouvelle centrale nucléaire en 20 ans a eu lieu. L'objectif des Etats-Unis est de remplacer les centrales d’un type plus ancien et de maintenir l'apport de l'électricité nucléaire à 20% dans leur mix énergétique. D’autre part, les Etats-Unis prolongent la durée de vie de différentes centrales.


Plus près de nous, en Europe, la France et la Finlande construisent actuellement chacune une nouvelle centrale nucléaire, respectivement à Flamanville et à Olkiluoto. Tandis que la Slovaquie construit 2 unités plus petites.


Légende figure 2 http://www.carbonbrief.org/map...

Les centrales nucléaires en construction dans le monde

Le saviez-vous ?

La Chine compte aujourd'hui 34 centrales nucléaires opérationnelles. 20 d'entre elles ont été mises en service ces 5 dernières années. 20 nouvelles centrales nucléaires sont également en construction et 40 réacteurs sont planifiés afin de répondre à la demande croissante en énergie, sans générer d'émissions de CO2 supplémentaires.

Quels pays ont actuellement des projets nucléaires ?

20 des 31 pays disposant actuellement de centrales nucléaires opérationnelles prévoient la construction de nouvelles centrales (indépendamment de celles qui sont déjà en construction). Leurs motivations varient. Certains pays souhaitent remplacer des équipements existants plus anciens, d'autres ont décidé de développer leur capacité nucléaire pour des raisons économiques et/ou écologiques.

En Europe, la situation est plus nuancée. Le Royaume- Uni et la Finlande, mais surtout les pays de l'ancienne Europe de l'Est ambitionnent de construire de nouvelles centrales nucléaires : la Pologne, la République tchèque, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie et l'Ukraine voient l’énergie nucléaire comme une solution à leurs besoins énergétiques. Leur motivation est géopolitique : ils recherchent une plus grande autonomie d'approvisionnement en énergie. En Europe occidentale, différents pays ont décidé de prolonger l’exploitation de leurs centrales nucléaires existantes (Espagne, France, Pays-Bas et Belgique). Ces opérations se font dans un cadre légal et en ligne avec les marges de sûreté extrêmement strictes définies par le secteur nucléaire. Seule l’Allemagne a décidé de mettre fin au programme nucléaire et sa sortie du nucléaire sera définitive au plus tard en 2022.

Le saviez-vous ?

6 pays se lancent pour la première fois dans l'énergie nucléaire. En Biélorussie et dans les Emirats arabes réunis, des centrales sont actuellement en construction. La Pologne, le Kazakhstan, la Jordanie, la Turquie et le Vietnam sont en pleine phase de préparation.

Sources : International Energy Agency (IEA), International Atomic Energy Agency (IAEA)

Nouvelles centrales, nouvelles performances

Les centrales nucléaires qui sont actuellement en construction appartiennent à la troisième génération. Leurs réacteurs sont encore plus sûrs, plus efficaces et plus durables que leurs prédécesseurs.

Les grands chantiers du futur

En voici un bref aperçu :

Les Small Modular Reactors (SMR)

Les SMR sont des modèles réduits de centrales nucléaires. Ils existent déjà et sont utilisés aux Etats-Unis par exemple. De conception modulaire, ces réacteurs coûtent moins cher que les centrales nucléaires classiques et peuvent fonctionner de façon complètement autonome. L'accent est également mis sur les systèmes de sûreté passifs.

Le thorium

Le thorium est un minerai présent dans la croûte terrestre et ses réserves sont énormes. Le thorium pourrait être un combustible avec une réduction significative de la radio-toxicité des déchets. Des recherches sont en cours pour l’utilisation du thorium et certains projets sont en cours de développement.

La fusion nucléaire

La fusion nucléaire consiste à reproduire le processus qui se déroule au cœur du soleil et des étoiles. Pouvoir le reproduire sur terre permettrait de satisfaire définitivement les besoins énergétiques de l’humanité. C’est précisément l’enjeu majeur de la recherche sur la fusion nucléaire.

ITER

L’énergie nucléaire par la fusion, c'est le projet titanesque international ITER (à Cadarache, en France) avec un nouveau type de réacteur : le Tokamak.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus