Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

La centrale de Doel
La centrale de Doel

La centrale nucléaire de Doel

La centrale nucléaire de Doel est située au nord d’Anvers sur la rive gauche de l’Escaut. Elle comprend 4 réacteurs du type PWR (réacteurs à eau pressurisée). La puissance totale de 2.905 MW. L'exploitant de la centrale nucléaire est ENGIE Electrabel.

5.919 MW - La puissance totale des réacteurs des centrales nucléaires de Doel et de Tihange.

La centrale nucléaire de Doel : chiffres

La centrale nucléaire de Doel comprend 4 réacteurs. Voici un aperçu de la mise en service de chaque réacteur et leur puissance.

  • Doel 1 et Doel 2: misent en service en 1975 et chaque réacteur a une puissance de 433 megawatt.
  • Doel 3: mis en service en 1982 et a une puissance de 1.006 megawatt.
  • Doel 4: mis en service en 1985 et a une puissance de 1.039 megawatt.

La centrale de Doel produit annuellement environ 15 % de la production totale d'électricité en Belgique.

La centrale de Doel compte environ 1.000 collaborateurs. Lors de projets importants et de travaux d'entretien, 2.500 collaborateurs peuvent être présents sur le site. Chaque année, ENGIE Electrabel investit 200 millions d'euros dans les centrales nucléaires de Doel en Tihange pour assurer le remplacement de pièces, les disposition complémentaires et les mises à jour.

Les 4 réacteurs nucléaires sur le site de Doel (source : ENGIE Electrabel).

La disponibilité des réacteurs nucléaires belges

Les centrales nucléaires belges sont performantes et fiables pour ce qui est de produire une électricité de base, disponible jour et nuit, été comme hiver. Jour après jour, les 7 réacteurs de Doel et de Tihange génèrent 50 à 60 % de la totalité de l’électricité de notre pays. Avec un facteur de charge moyen (load factor) de 84 %, ces centrales constituent la source d’électricité la plus productive dont nous disposons.

La disponibilité d'un équipement est le pourcentage du temps pendant lequel il est opérationnel. Ce calcul prend notamment en compte l'approvisionnement, par exemple pour les énergies intermittentes, ainsi que les temps d'arrêt.

Le graphe ci-dessous montre la disponibilité des centrales nucléaires belges en comparaison avec les autres pays. Les centrales nucléaires belges sont dans le top 10 des centrales les plus disponibles. La moyenne tous pays confondus s’élève à 77,8 %.

Taux de disponibilité des centrales nucléaires belges en comparaison avec les autres pays (source : AIEA).

La prolongation de Doel 1 et Doel 2

Décider de poursuivre l’exploitation de certaines unités nucléaires n’est pas une nouveauté en Belgique. Par le passé, les gouvernements Di Rupo 1 et Michel 1 ont respectivement décidé de poursuivre l’exploitation de Tihange 1 et Doel 1 et 2 avec 10 ans, jusqu'à 2025.

La poursuite de l’exploitation après 2025 ne sera donc pas une nouveauté dans notre pays. Entre-temps, l'opérateur des centrales (ENGIE Elecrabel) a intégré le concept de LTO ("long term operations"), et a consenti les investissements nécessaires, ces dernières années, pour permettre une éventuelle prolongation de dix ans de l’exploitation des réacteurs de Tihange 1 et de Doel 1 et 2 dans le respect de toutes les normes de sûreté. Outre les 600 millions d’euros alloués à la poursuite de l’exploitation de Tihange 1, l’opérateur a investi quelque 700 millions d’euros afin de soutenir la prolongation de Doel 1 et Doel 2. La plus grande partie de cette somme est dévolue aux adaptations et renouvellements (notamment des turbines et de transformateurs les plus importants). Par ailleurs, de nouveaux collaborateurs sont engagés et formés, afin de garantir l’exploitation sécurisée de Doel 1, Doel 2 et Tihange 1.

La sûreté

Que penser des « fissures » des réacteurs ?

Article

On a beaucoup parlé de “fissures” dans les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 dans l’actualité. Il s’agit en réalité de microbulles d’hydrogène. Les inspections ont confirmé que la structure des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 est intacte. Explications. En savoir plus

Énergie

Plus de 10.000 emplois dans l’électronucléaire

Article

Le secteur nucléaire de la production d’électricité représente plus de 10.000 emplois directs, indirects et induits en Belgique. Les différentes applications nucléaires (dans la médecine, la recherche...) génèrent aussi 10.000 emplois. Le total des emplois liés au nucléaire s'élève donc à 20.000. En savoir plus

Déchets nucléaires

Qu’en est-il de nos déchets nucléaires ?

Dossier

En savoir plus sur les volumes, la gestion en toûte sûreté et le stockage des déchets radioactifs. En savoir plus

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus