Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

L'énergie nucléaire dans le monde - Russie
L'énergie nucléaire dans le monde - Russie

L'énergie nucléaire en Russie

La Russie dispose du 4ième plus grand système électrique au monde. La Russie dispose d’un important programme de construction de nouvelles centrales nucléaires et exporte sa connaissance nucléaire en travers le monde. Découvrez ci-après le mix électrique russe, le développement du nucléaire et même d’une centrale nucléaire flottante.  

Le mix énergétique russe

Le développement des énergies renouvelables reste encore embryonnaire à ce jour notamment en raison de l’abondance et des prix bas des énergies conventionnelles (gaz, pétrole et charbon). Les centrales thermiques classiques brûlant des combustibles fossiles représentent encore 67 % du parc de production. Les centrales hydroélectriques et les centrales nucléaires complètent le parc de production pour respectivement 21 % et 11 %. Un tiers du parc est donc producteur d’électricité décarbonée.  

La Russie est largement exportatrice d’électricité. En 2016, 17 TWh ont été exportés vers ses pays voisins comme la Finlande, le Belarus et la Chine. En 2016, l’électricité russe était produite à raison de 47 % par du gaz, 18 % par du charbon, 16 % par les centrales nucléaires, 19 % par des centrales hydroélectriques de grande taille. Les autres énergies renouvelables (principalement biomasse et petites centrales hydroélectriques) interviennent pour moins de 1 %. 

Les centrales nucléaires en Russie

35 réacteurs opérationnels, 6 en construction et 48 planifiés et proposés

La Russie dispose de 35 réacteurs nucléaires en fonctionnement pour une capacité de 27 900 MW. Pour rappel, le parc nucléaire belge dispose de 7 réacteurs pour une capacité de presque 6 000 MW. Les réacteurs nucléaires en Russie sont répartis sur 10 sites. Maintenant, les réacteurs ont fait l’objet d’importants investissements qui ont permis d’accroître leur puissance et leur durée de fonctionnement. D’ailleurs 6 réacteurs sont actuellement en construction et sont proches de la mise en service commercial. 26 autres réacteurs sont planifiés pour entrer en service au-delà de 2030. 22 autres réacteurs sont également proposés

La Russie est un acteur majeur sur le marché de l’exportation de centrales nucléaires. La Russie a actuellement des contrats pour construire 34 réacteurs dans 13 pays. Fin octobre 2017, la Russie a, par exemple, signé un accord pour construire 2 centrales nucléaires au Nigéria. 

Un brise-glace à propulsion nucléaire (source : Rosatom)

Des centrales nucléaires flottantes et une flotte de brise-glace

La Russie a également lancé un programme de construction de centrales nucléaires flottantes. Le principe est de monter deux réacteurs nucléaires de 35 MW (similaires à ceux montés sur les brise-glace sur une barge qui peut ensuite être remorquée vers son lieu d’implantation. Les réacteurs assureront non seulement une production d’électricité mais aussi de chaleur pour la désalinisation de l’eau de mer. La première centrale flottante appelée Akademik Lomonosov sera amenée sur son site de Murmansk au printemps et sera opérationnelle fin 2018. 

Les brise-glaces

La Russie dispose d’une flotte de brise-glaces à propulsion nucléaire pour le transport maritime dans l’Arctique. Cette flotte devrait encore s’étoffer de 3 nouveaux bâtiments au début des années 2020. 

En savoir plus

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus