Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

L'énergie nucléaire dans le monde - Royaume-Uni
L'énergie nucléaire dans le monde - Royaume-Uni

L'énergie nucléaire au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a joué un rôle de pionnier dans le domaine de l'énergie nucléaire en Europe. Actuellement, 15 réacteurs assurent environ 21 % de la production d'électricité du Royaume-Uni. Vous trouverez dans cet article les détails du mix électrique britannique, les plans de construction de nouvelles centrales nucléaires et les projets dans le développement des petits réacteurs modulaires.

Le mix électrique au Royaume-Uni en 2017.

Le mix électrique au Royaume-Uni

Le mix électrique britannique est composé pratiquement à parts égales d’énergies carbonées (gaz naturel et charbon) et d’énergies décarbonées (énergies renouvelables et nucléaire). 

En 2017, l’électricité au Royaume-Uni était produite par :

  • 50 % d’ énergies fossiles : les centrales au gaz naturel (42 %) et les centrales au charbon (9 %) ;
  • les énergies renouvelables pour 25,5 % (éolienne 11%, solaire 3,1%, hydro 2,5%, bio fuels 8,9%) ; 
  • les centrales nucléaires pour 21 % (alors qu’elles ne représentent que 9% de la capacité de production.) ; 
  • le solde par d’autres combustibles (pétrole et déchets).

En 2016, le Royaume-Uni était importatrice nette d’électricité pour environ 5 % de ses besoins. Les importations provenaient principalement de France, des Pays-Bas et d’Irlande. Des interconnexions supplémentaires sont en construction vers la Belgique (mise en service en 2018), avec la France (électricité nucléaire) et entre l’Ecosse et la Norvège (hydroélectricité).  

En savoir plus

Le nucléaire au Royaume-Uni produit environ 21 % de l’électricité

Fin 2017, 15 réacteurs répartis sur 8 sites sont en fonctionnement au Royaume-Uni. Avec une capacité totale de production de 8883 MW, ils assurent ensemble de l’ordre de 21 % de la production britannique d’électricité. Le Royaume-Uni dispose d’entreprises spécialisées dans toutes les opérations du cycle du combustible nucléaire (de l’enrichissement au retraitement). Le nucléaire représente environ 64.000 emplois directs. 

L’opinion publique se montre plutôt favorable à l’utilisation de l’énergie nucléaire pour produire de l’électricité. Lors d’un sondage mené en 2017 par le Department for Business, Energy & Industrial Strategy, il ressort que 38% de la population est en faveur du nucléaire, 38 % ne sont ni pour ni contre, 22 % s’y opposent et 2 % ne savent pas. Un autre sondage montre que 72 % du grand public est d’accord que l’énergie nucléaire ait sa place dans le mix énergétique britannique.

Les sites nucléaires au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni a résolument opté pour un mix de sources d'énergie bas carbone. La construction de 19 000 MW de nouvelles centrales nucléaires fait partie de la stratégie énergétique du gouvernement.

Une politique volontariste pour réduire les émissions de CO2

Ces dernières années, la politique énergétique du Royaume-Uni s'est fortement concentrée sur la réduction des émissions de CO2. Plusieurs grands programmes ont été mis en place tels que le « Climate Change Act » et « Clean Growth Strategy ». L’objectif de ces plans est de réduire d’ici à 2050, les émissions de CO2 d’au moins 80 % par rapport aux émissions de 1990 et d’assurer une fourniture d’énergie à des prix abordables pour les entreprises et les particuliers.

Pour la production d’électricité, les autorités britanniques ont défini plusieurs priorités ; dont le démantèlement des centrales au charbon et la construction de 19 000 MW de nouvelles centrales nucléaires (pour info : le parc nucléaire belge actuel est à 6 000 MW) Le Royaume-Uni a résolument opté pour un mix de sources d'énergie bas carbone, associant les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire. Le Département de l’Énergie et du Changement climatique estime que d’ici 2035, 75% de la production d’électricité sera couverte par le renouvelable et l’énergie nucléaire (contre 46% en 2015). 

Le programme de nouvelles centrales nucléaires est lancé

Le Royaume-Uni a démarré un programme pour la construction de 19 000 MW nucléaires qui devront entrer en service d’ici 2030. Huit sites à travers le Royaume-Uni ont été choisis pour accueillir les nouvelles centrales : Bradwell, Hartlepool, Heysham, Hinkley Point, Oldburry, Sellafield, Sizewell et Wylfa. Ce programme de nouvelles constructions entraînera d'importants avantages industriels et sera bénéfique pour l'emploi, notamment des opportunités considérables pour la chaîne d'approvisionnement nucléaire britannique et pour l'industrie manufacturière et la construction au Royaume-Uni.

La nouvelle construction nucléaire donnera une impulsion majeure à l'économie britannique, chaque nouveau projet devant créer jusqu'à 25 000 emplois. 

En savoir plus

Hinkley Point C

EDF Energy, qui exploite plusieurs réacteurs au Royaume Uni a démarré, fin 2016, la construction de 2 réacteurs EPR d’une puissance totale de 3.260 MW sur le site de Hinkley Point C. La mise en service de ces deux réacteurs est prévue fin 2025 pour une durée de fonctionnement de 60 ans. Ils seront les premiers du programme de construction de 19 000 MW.

En savoir plus

Découvrez plus sur le NAMRC.

Le NAMRC : l’innovation nucléaire pour un futur décarboné

Le NAMRC (Nuclear Advanced Manufacturing Research Center), à Sheffield au Royaume-Uni, est le pôle d’innovation britannique des technologies nucléaires.

Fondé par les universités de Sheffield et de Manchester, le NAMRC fait de la recherche appliquée en vue de soutenir l’énergie nucléaire pour un futur décarboné.
Le NAMRC repose sur la synergie des savoirs, sur une infrastructure d’envergure et sur l’expérimentation de techniques innovantes.

Découvrez le NAMRC et ses innovations.


Sources : EDF Energy, Energy UK,  World Nuclear Association, Department for Business, Energy & Industrial Strategy, GOV.UK, NIA.

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus