Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

L'énergie nucléaire aux Émirats arabes Unis
L'énergie nucléaire aux Émirats arabes Unis

L'énergie nucléaire aux Émirats arabes Unis

Aux Émirats, les besoins en énergie croissent de 9 % chaque année. Dans ce contexte, les Émirats ont engagé une véritable transition énergétique, dont le développement du nucléaire fait partie. Découvrez la politique énergétique des Émirats Arabes unis et l’importance du nucléaire.

Le mix électrique des Émirats Arabes Unis

La politique énergétique des Émirats se base sur trois objectifs : accroître leur leadership énergétique global, s’engager dans une croissance respectueuse de l’environnement et durable, assurer la sécurité d’approvisionnement des Emirats étant donné que le gaz naturel ne sera pas « éternellement » bon marché .

Le mix électrique lui s’appuie à 99 % sur le gaz naturel et 1 % pour le pétrole. Les besoins en électricité sont en forte augmentation en raison de la croissance démographique et économique. Une croissance qui va de pair avec un accroissement des besoins en eau. Et ce sont les centrales électriques qui assurent également la production de toute l’eau potable des Émirats par désalinisation. 

Le site nucléaire de Barakah.

Le nucléaire dans les Émirats Arabes Unis pour un mix électrique bas-carbone

Dès 2008, les Emirats Arabes Unis ont adopté un plan de développement durable avec un programme nucléaire ambitieux. Celui-ci doit permettre de produire d’importantes quantités d’électricité sûre et propre. Il réduira les émissions de gaz à effet de serre et assurera la sécurité d’approvisionnement en électricité sur le long terme pour une population en forte croissance. 

Fin 2009, les Émirats ont signé un contrat avec la société sud-coréenne KEPCO (Korean Electric Power Corporation) pour la construction de 4 réacteurs APR de 1400 MW chacun. Celle-ci a débuté en 2012 sur le site de Barakah. La mise en service commerciale du premier réacteur est attendue d'ici fin 2019 ou début 2020. Les trois autres devraient être opérationnels d’ici à 2021. 

Lorsque les 4 réacteurs seront en service, l’énergie nucléaire représentera 25 % du mix électrique. A l’horizon 2040, l’association nucléaire et énergies renouvelables devrait représenter 50 % du mix électrique.
Abu Dhabi utilisera aussi ses centrales nucléaires (à la place de centrales au gaz) pour la désalinisation de l’eau de mer et réduira ainsi les émissions polluantes à l’atmosphère. 

En savoir plus

Une opinion publique largement favorable à l’énergie nucléaire

Un sondage d’opinion réalisé début 2017 par la société TNS montre que 83 % des habitants des Emirats sont largement favorables à l’utilisation de l’énergie nucléaire dans le mix électrique du pays. 87 % des Emiratis sont de fervents partisans pour le passage à une source d’énergie bas carbone. 

En savoir plus


Sources : Emirates Nuclear Energy Corporation, World Nuclear Association, Official Portal of the UAE Government.

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus