Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Qui finance la gestion des déchets et le démantèlement des centrales nucléaires ?

Même après la disparition des centrales nucléaires, les barres de combustible utilisées pour produire de l'électricité dans une centrale nucléaire resteront radioactives sur une très longue période. Le stockage et l'élimination sûrs de ces déchets nucléaires nécessitent la construction d'une infrastructure spéciale, dont la construction coûte évidemment de l'argent. Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question : qui finance la gestion des déchets et le démantèlement des centrales électriques à l'heure actuelle ?

Le prix du démantèlement des centrales nucléaires et du stockage des déchets nucléaires est inclus dans la facture du consommateur d'électricité. Les coûts à long terme du déclassement et du stockage des déchets nucléaires (et donc le montant qui doit être actuellement séparé du prix facturé au consommateur) sont calculés par la Commission des provisions nucléaires. Au 31 décembre 2018, la somme épargnée s'élevait à plus de 11 milliards d'euros. Un peu moins de la moitié de ce montant est destinée au démantèlement des centrales nucléaires (4,9 milliards d'euros), le reste (6,1 milliards) étant destiné à l'élimination des déchets.

Ces provisions nucléaires sont basées sur un scénario dans lequel notre pays opte pour le stockage géologique à une profondeur de 200 mètres dans l'argile de Boom, selon le scénario le plus plausible. Mais c'est au gouvernement fédéral de décider quelle option notre pays devrait choisir. Le choix d'une autre solution, plus complexe ou plus coûteuse, aura évidemment un impact sur le nombre total de provisions nucléaires à fournir.

Une éventuelle fermeture nucléaire aurait un impact négatif sur les provisions nucléaires. Comme la « tirelire » nucléaire est liée à la facture d'électricité pour l'énergie nucléaire, cela signifie que le montant pour les provisions nucléaires n'augmentera que tant que l'énergie nucléaire sera produite. En d'autres termes, plus longtemps les centrales nucléaires resteront dans notre pays, plus les provisions nucléaires seront élevées.

Malgré cette contribution pour les provisions nucléaires, qui est incluse dans la facture d'électricité du consommateur qui utilise l'énergie nucléaire, l'énergie nucléaire reste une source d'électricité compétitive, avec un coût de production relativement faible. Le consommateur paie donc l'intégralité de la facture. Par ailleurs, depuis 2008, les exploitants des réacteurs et installations nucléaires belges paient également une taxe annuelle, connue sous le nom de prélèvement de distribution. En Belgique, il s'agit d'ENGIE Electrabel, EDF Belgium et EDF Luminus.

Le SYNATOM collecte cette contribution pour le compte de l'État belge et fixe des provisions nucléaires pour couvrir toutes les dépenses liées au déclassement des centrales nucléaires et à la gestion du combustible nucléaire irradié (déchets). SYNATOM apporte également un soutien financier à la recherche et au développement dans le domaine du stockage définitif des déchets radioactifs et assure l'approvisionnement des exploitants nucléaires en uranium enrichi.

LEES MEER OVER DE ONTMANTELING

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus