Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

World Energy Outlook 2020
World Energy Outlook 2020

L'énergie nucléaire et les énergies renouvelables sont essentielles pour atteindre les objectifs climatiques, explique l’AIE dans son dernier rapport

Chaque année, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publie son World Energy Outlook. Le rapport est l'analyse la plus autorisée des tendances du secteur de l'énergie pour les décennies à venir. L'analyse de l'AIE : si nous voulons atteindre les objectifs climatiques, nous devons investir (massivement) dans deux sources d'énergie : les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire. Les deux sont essentiels. Toutes les autres sources d'énergie (charbon, pétrole, gaz, biomasse) doivent être réduites de manière drastique d'ici 2030. Sinon, il ne sera pas possible d'atteindre les objectifs climatiques du COP21 de Paris.

Voici les principaux éléments et conclusions du World Energy Outlook 2020, publié aujourd'hui.

  1. Si la pandémie de COVID-19 a modifié l'économie mondiale, celle-ci va se redresser. Au fur et à mesure que l'économie se redressera, la consommation d'énergie devrait également augmenter également. Le constat est que notre consommation d’énergie a diminué ces derniers mois en raison de la pandémie : en 2020, la consommation mondiale d'énergie sera inférieure de 5 % et les émissions de CO2 de 7 %. Mais ces efforts ne sont pas suffisants (avec le mix énergétique actuel) pour atteindre les objectifs climatiques.
  2. L'énergie renouvelable sera la plus grande gagnante dans les années à venir. L'hydroélectricité est le premier contributeur mondial en énergies renouvelables (en raison de son facteur de charge élevé), mais les investissements les plus importants dans les années à venir peuvent être mesurés dans l'énergie solaire (en raison de son faible prix).
  3. Les objectifs climatiques de Paris, avec l'ambition de zéro émission d'ici 2050, sont réalisables et ne sont pas une utopie. Les dix prochaines années seront essentielles pour rendre ces objectifs possibles. Les émissions devraient être réduites de 40 % d'ici 2030, ce qui signifie que les technologies bas carbones devraient fournir 75 % de toute l'électricité d'ici 2030. Cela ne sera possible que grâce à une très forte augmentation des énergies renouvelables et à une augmentation de l'énergie nucléaire.

    Pour atteindre les objectifs climatiques de Paris, des investissements importants devront suivre au cours des 10 prochaines années : dans l'hydrogène, le captage et le stockage du carbone, ainsi que dans l'énergie nucléaire : il faut 140 GWe de nouvelles capacités nucléaires d'ici 2030, et d'ici 2040, il y aura 599 GWe de capacités nucléaires, ce qui représente 4320 TWh de production d'électricité nucléaire (soit 55 % de plus que ce qui était fourni par les centrales nucléaires en 2019). L'AIE voit une percée principalement dans les petits réacteurs modulaires (SMR), accompagné par la construction de nouveaux réacteurs de prochaine génération (grands réacteurs avancés) ainsi que dans l'extension de la durée de vie opérationnelle des réacteurs nucléaires existants.
  4. Toutes les sources d'émissions de gaz à effet de serre doivent être progressivement éliminées. Si nous voulons atteindre les objectifs climatiques d'ici 2050, nous devons nous éloigner le plus rapidement possible des sources d'énergie fossiles. Le nouveau rapport de l'AIE réduit les investissements dans toutes les sources d'énergie fossiles : pétrole, charbon, lignite, gaz naturel, biomasse.
Source : World Energy Outlook 2020, AIE

Légende : Dans le scénario de référence de l'AIE, pour atteindre les objectifs climatiques de Paris, toutes les sources d'énergie bas carbone devront fournir davantage d'énergie d'ici 2030, ce qui nécessitera des investissements supplémentaires dans les énergies renouvelables et le nucléaire. Toutes les sources d'énergie fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel, biomasse) devraient alors fournir moins d'énergie. Combien d'énergie en plus ou en moins ? Les détails se trouvent dans le tableau.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus