Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Actu - World Energy Outlook 2018
Actu - World Energy Outlook 2018

L'AIE publie son rapport annuel sur l'énergie : Perspectives énergétiques mondiales 2018

Avec la publication du World Energy Outlook, l'Agence internationale de l'Énergie fait chaque année une mise à jour chiffrée et donne des tendances et des prévisions pour l'avenir. Leur analyse : la demande d’énergie et d'électricité continue de croître et cette tendance ne s'inversera pas. Malgré la forte croissance des énergies renouvelables, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter avec la politique énergétique actuelle. Que pouvons-nous faire ?

Quelques conclusions et analyses du nouveau rapport publié aujourd'hui qui ont retenu notre attention :  

  • La demande en énergie continue d'augmenter dans le monde : une augmentation de 25% d'ici 2040, représentant 2 milliards de dollars d'efforts par an. 
  • La demande en électricité augmente deux fois plus vite que la demande en énergie, en partie à cause de l'économie numérique et de l'électrification du parc automobile.
  • Partout dans le monde, les pays investissent dans le renouvelable. Mais seuls les pays comme l’Inde, la Chine, la Russie etc. investissement dans le nucléaire (IEA New Policies Scenario). Ces efforts bas carbone ne suffiront donc pas pour atteindre les objectifs climatiques. Par conséquent, les émissions de CO2 continueront d’augmenter. 
  • Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour réduire les émissions de CO2 (Sustainable Development IEA Scenario), y compris le développement de l'énergie nucléaire (voir graphique ci-dessous). 
  • 70 % des investissements mondiaux dans le domaine de l'énergie sont réalisés par les gouvernements. Le nouveau rapport World Energy Outlook conclut donc très clairement que "le destin énergétique du monde repose sur les décisions des gouvernements". 

Le graphique ci-dessous montre que si la politique énergétique reste inchangée (scénario NPS, ligne jaune), les émissions de CO2 continueront à augmenter. Ce n'est qu'avec des efforts supplémentaires, y compris dans le domaine de l'énergie nucléaire (bloc violet), que les émissions de CO2 pourront être suffisamment réduites pour atteindre les objectifs climatiques d'ici 2040.

Source : Agence internationale de l'énergie, World Energy Outlook 2018.

L'énergie nucléaire est une source d'énergie bas-carbone et permet la transition énergétique

En Belgique, l'énergie nucléaire est la plus importante source d'énergie à faible émission de carbone (en moyenne), 90% de l'électricité à faible émission de CO2 en Belgique est produite par des centrales nucléaires, les 10% restants par des énergies renouvelables. Grâce à la combinaison de l'électricité bas carbone (renouvelables et nucléaire), la production d'électricité dans notre pays est en moyenne à 70 % bas carbone. Une éventuelle fermeture des centrales nucléaires en 2025 serait désastreuse pour le climat. 

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus