Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Une éventuelle sortie du nucléaire en Belgique triplerait les émissions de CO2

Si les centrales nucléaires de notre pays devaient être fermées, les émissions de CO2 pourraient tripler. Cela va à l'encontre des objectifs climatiques de notre pays et des accords conclus à la suite de l'Accord de Paris.

Chaque jour, le Forum nucléaire publie sur son site les chiffres du mix électrique belge et les émissions de CO2 associées. Ces chiffres sont entièrement basés sur les données fournies par Elia (pour la production et la part de chaque source d'électricité) et sur les données du GIEC (pour les émissions de CO2).

Grâce à la combinaison de l'énergie nucléaire et des énergies renouvelables (une réalité dans le mix électrique belge en 2019), notre production d’électricité est déjà largement bas-carbone. Ensemble, l'énergie nucléaire et les énergies renouvelables ont produit près des deux tiers de toute l'électricité belge au cours du dernier trimestre (voir graphique ci-dessous).

Comment le calculons-nous ?

Quel serait l'impact sur les émissions de CO2 de notre pays si la Belgique devait produire la même quantité d'électricité sans centrales nucléaires (scénario le plus probable pour notre pays depuis la loi de sortie nucléaire) ? Comment le calculons-nous ? Les études montrent que la production d'énergie nucléaire ne sera pas remplacée par des énergies renouvelables, mais par des sources fossiles. Comme cette production fossile émet de 30 à 40 fois plus de CO2 que les centrales nucléaires, cela a un impact considérable sur les émissions totales de CO2 pour la production d'électricité dans notre pays.

Trois fois plus de CO2 sans énergie nucléaire

Au total, les émissions de CO2 liées à la fermeture des centrales nucléaires belges seraient jusqu’à trois fois plus élevées. Cette forte augmentation des émissions de CO2 est préjudiciable au climat et va à l’encontre des objectifs climatiques de notre pays. L'Accord de Paris (COP 21) appelle tous les pays du monde à faire des efforts urgents pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et de CO2. Se passer du nucléaire serait donc préjudiciable au climat.

Les chiffres

1. Émissions de CO2 cumulées en Belgique avec l'énergie nucléaire : ensemble, cela fait 2,7 millions de tonnes de CO2.

  • Énergie nucléaire : 104.000 tonnes
  • Vent : 14.000 tonnes
  • Soleil : 19.000 tonnes
  • Fossiles et autres : 2.646.000 tonnes
Sur la base d'une pleine production au premier trimestre 2019. Sources : ELIA & GIEC.

2. Émissions de CO2 cumulées en Belgique sans l'énergie nucléaire (sur la base d'une pleine production au premier trimestre 2019 en Belgique, la capacité nucléaire étant remplacée par l'énergie fossile) : ensemble, cela fait 6,9 millions de tonnes de CO2.

  • Énergie nucléaire : 0 ton
  • Vent : 14.000 tonnes
  • Soleil : 19.000 tonnes
  • Fossiles et autres : 6.931.000 tonnes
Dans un mix électrique sans énergie nucléaire, les émissions de CO2 seraient trois fois plus élevées que dans un mix électrique avec l’énergie nucléaire.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus