Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Actu - Carte blanche dans Le Soir
Actu - Carte blanche dans Le Soir

Pour Christiane Leclerq-Willain (Professeure ULB), le nucléaire fait partie de la solution dans la lutte contre le changement climatique

Une grande scientifique met en garde contre les dangers du changement climatique. Cette fois encore, un appel est lancé en faveur de l'énergie nucléaire, comme partie de la solution, aux côtés des énergies éolienne et solaire.

Christiane Leclercq-Willain est Professeure Ordinaire Honoraire à l’Université Libre de Bruxelles. Dans sa carte blanche, publiée dans Le Soir, elle plaide pour l’énergie nucléaire comme partie de la solution aux défis climatiques. « À l’heure où les pays qui actuellement émettent énormément de gaz à effet de serre ne réduisent pas leurs émissions, il est utile de réfléchir à l’énergie nucléaire ». 

Voilà les principales conclusions de la Professeure Leclercq-Willain :

  • La production d’énergie ayant recours aux énergies fossiles est totalement polluante. En exploitation, seules les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire sont non-polluantes.
  • L’Allemagne a dû reprendre l’exploitation de centrales gaz-charbon suite à la fermeture de ses centrales nucléaires et est ainsi devenue le plus gros pollueur de GES en Europe. En Asie, la production d’énergie sera assurée dans le futur par un développement important du nucléaire.
  • La croissance démographique et celle du niveau de vie ne permettent pas de supposer qu’une diminution de la demande en énergie soit significativement possible. 
  • La réduction des émissions de GES est le critère essentiel avec la maîtrise des importations et la garantie de l’approvisionnement.
  • Le problème du traitement des déchets nucléaires a progressé de manière significative. Des déchets de haute activité (DHA) sont utilisés comme combustibles dans les réacteurs à eau pressurisée. D’autre part, la transmutation permettra la transformation par réaction nucléaire des DHA en éléments de durée de vie plus courte et de radioactivité moindre.

Christiane Leclercq-Willain conclut que « la seule solution possible de l’équation énergétique semble en faveur d’un mix énergétique (renouvelables/nucléaire). Il est plus qu’urgent que des solutions réalistes soient définies et que des transitions énergétiques soient rapidement mises en chantier. »

Source / lien vers l'article : Le Soir

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus