Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Actu - Nouvelle étude AIE : conseil aux décideurs politiques
Actu - Nouvelle étude AIE : conseil aux décideurs politiques

L'Agence internationale de l'énergie met en garde les décideurs du monde entier : l'énergie nucléaire est nécessaire pour rendre la transition énergétique possible et abordable.

Cette semaine, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a publié une nouvelle étude sur le rôle important de l'énergie nucléaire dans la transition énergétique. Outre les avantages évidents de l'énergie nucléaire en termes de climat, de sécurité d'approvisionnement et de coût, le rapport contenait également quelques recommandations claires aux décideurs politiques.

AIE : "Sans l'énergie nucléaire, la transition énergétique sera plus coûteuse et difficile."

Dans son nouveau rapport, l'Agence internationale de l'énergie brosse un tableau sombre d'un monde sans énergie nucléaire. En tant que principale source d'électricité à faible émission de CO2 dans les principales économies du monde, l'énergie nucléaire fait partie de la solution aux défis climatiques, selon le rapport. L'énergie nucléaire est un atout pour assurer la sécurité d'approvisionnement. Sans l'énergie nucléaire (le parc nucléaire existant), la transition énergétique sera plus coûteuse et difficile.

En plus de l'analyse ci-dessus (à l'aide de dizaines de graphiques et de centaines de sources), l'AIE lance également dans ce rapport un certain nombre d'appels frappants et explicites aux gouvernements qui envisagent d'abandonner progressivement ou complètement l'énergie nucléaire, comme la Belgique. L'Agence internationale de l'énergie donne les 3 conseils suivants aux équipes gouvernementales actuelles et futures.

"Dans de nombreux pays (dont la Belgique), l'énergie nucléaire est la principale source d'électricité bas carbone et constitue un atout pour atteindre les objectifs climatiques."

L'Agence internationale de l'énergie

1. N'excluez aucune option ou technologie à l'avance

  • Il faut prolonger la durée d’exploitation des centrales nucléaires existantes, aussi longtemps que possible, conformément à toutes les exigences en matière de sûreté. Dans de nombreux pays (dont la Belgique), l'énergie nucléaire est la principale source d'électricité bas carbone et constitue un atout pour atteindre les objectifs climatiques.
  • Il faut créer des conditions de concurrence équitables pour toutes les technologies, y compris l'énergie nucléaire, sur un pied d'égalité. Il faut reconnaître la contribution importante de l'énergie nucléaire en termes d'émissions de CO2, au même titre que les énergies renouvelables, et rémunérer les producteurs d'énergie nucléaire au même titre que les producteurs d'énergie renouvelable.

2. Reconnaître le savoir-faire existant et investir dans la recherche et les nouvelles technologies

  • L'expertise nucléaire qui existe déjà dans de nombreux pays ne doit pas être perdue. Les gouvernements doivent reconnaître, protéger et développer davantage ce savoir-faire nucléaire. Les ingénieurs nucléaires et l'expertise en génie nucléaire doivent continuer à être reconnus et soutenus.
  • L'innovation dans la conception de nouveaux réacteurs (comme le MYRRRHA) doit être mise sur le marché plus rapidement. Des réacteurs plus petits, moins coûteux et moins longs à construire, donneront lieu à des centrales nucléaires plus flexibles qui seront plus complémentaires avec les éoliennes et des panneaux solaires intermittents.

3. Soutenir la construction de nouvelles centrales nucléaires

La réalisation des objectifs climatiques de l'Accord de Paris exigera un effort considérable et l'utilisation de toutes les technologies dont nous disposons actuellement : énergies renouvelables existantes, nouvelles technologies renouvelables à construire, centrales nucléaires existantes et nouvelles centrales nucléaires. Les gouvernements doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour s'assurer que les nouvelles centrales nucléaires soient autorisées rapidement et ne subissent pas de retards administratifs.

En savoir plus ? Consultez www.iea.org/publications/nuclear

Mots-clés associés à l'article

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus