Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Actu - SCK•CEN signe un Protocole d’Entente avec l'Argentine
Actu - SCK•CEN signe un Protocole d’Entente avec l'Argentine

La Belgique et l’Argentine consolident leur collaboration en matière d’applications nucléaires

Le Centre d’Etude l’Energie Nucléaire (SCK•CEN) offre son expertise depuis plus de quinze ans aux autorités de sécurité nucléaires argentines. Lors de la mission princière en juin dernier, les échanges fructueux entre les deux pays ont permis de signer un Protocole d’Entente et de mettre sur pied un groupe de travail belgo-argentin chargé de concrétiser plusieurs axes de collaboration scientifique.

De gauche à droite : Hamid Aït Abderrahim, directeur général adjoint (SCK•CEN), Derrick Gosselin, président (SCK•CEN), Rubén Omar Semmoloni, CEO de NA-SA

Expertise belge en sûreté nucléaire

Le 26 juin, le SCK•CEN et l’exploitant des centrales nucléaires argentines NA-SA ont signé un Protocole d’Entente visant à prolonger la collaboration technologique entre les deux partenaires.

En 2002, le SCK•CEN et NA-SA posaient la première pierre d’une collaboration durable. « Nous avons effectué des études pour le réacteur nucléaire Atucha I à la demande des autorités de sécurité nucléaire argentines et de NA-SA. Nous avons irradié une série d’échantillons dans notre réacteur de recherche BR2 afin de contrôler le métal de la cuve du réacteur et de déterminer précisément si une exploitation sûre des centrales de plus de 40 ans pouvait être assurée. Au cours des années qui ont suivi, nous avons réalisé plusieurs études de faisabilité et de sécurité pour le réacteur Atucha II. Ce qui a participé au démarrage du réacteur le 3 juin 2014 », explique Hamid Aït Abderrahim, directeur général adjoint du SCK•CEN.

En signant ce Protocole d’Entente, le centre de recherche belge continuera d’offrir son expertise en sûreté des matériaux pour les centrales nucléaires argentines. « Grâce aux importantes études effectuées par le SCK•CEN dans nos installations, nous avons reçu l’autorisation pour l’extension de la période d’exploitation du réacteur Atucha I et avons mis à jour le programme de supervision de la cuve du réacteur Atucha II. Nous pouvons garantir une opération à long terme et sûre de nos centrales », s’est réjoui Rubén Omar Semmoloni.

Lancement d’un groupe de travail belgo-argentin

Ce 27 juin, le SCK•CEN et AGORIA ont réuni quelque 70 participants des deux pays lors du séminaire « Impact of Nuclear and Aerospace technologies on the society » inauguré par Pieter De Crem, Secrétaire d’État au Commerce extérieur et Envoyé spécial du projet MYRRHA. Le Sous-secrétaire d’Etat de l’Energie Nucléaire Julian Gadano et la délégation officielle belge sous la conduite de SAR la Princesse Astrid avaient également tenu à être présents lors des conclusions de ce séminaire présentant les nombreux champs d’applications du nucléaire dans le secteur spatial, médical et énergétique. Si de nombreuses collaborations existent depuis longtemps entre organismes de recherche, universités, organisations gouvernementales et industrie, les deux pays se sont découverts de nouveaux champs d’action communs. 

 « Cette mission économique a permis divers acteurs belges d’identifier de nouveaux secteurs de collaboration : l’exploitation à long terme (LTO) pour les centrales nucléaires existantes, le nouveau centre de protonthérapie, les nouveaux petits réacteurs de type SMR, le traitement des déchets nucléaires, les applications médicales, sans oublier le renforcement dans la recherche spatiale pour les missions de longue durée », affirme Hamid Aït Abderrahim. 

Le Secrétaire d’Etat Pieter De Crem a également tenu à se rendre sur le site d’Atucha pour visiter le petit réacteur modulaire « CAREM25 » actuellement en construction. Le gouvernement argentin concentre actuellement ses efforts pour terminer ce prototype au design unique d’ici 2020 afin de passer ensuite à la phase d’industrialisation. Il est donc à la recherche de partenaires étrangers experts dans différents secteurs du nucléaire. Une expertise que possède la Belgique, notamment grâce au développement de son infrastructure de recherche innovante MYRRHA. 

Lire plus sur le site web du SCK•CEN

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus