Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

L’énergie nucléaire peut sauver le climat
L’énergie nucléaire peut sauver le climat

Plus de 100 ONG et organisations soutiennent « Net Zero Needs Nuclear » en amont de la COP26 à Glasgow

À l'approche du sommet sur l'environnement (COP26) qui se tiendra plus tard cette année à Glasgow, un nombre croissant d'organisations et d'ONG demandent que l'on accorde à l'énergie nucléaire la place qu'elle mérite, en tant qu'élément de la solution dans la lutte contre le changement climatique. « Si les politiciens et les climatologues ont une vision neutre sur le plan scientifique et technologique, ils n'ont pas d'autre choix que d'inclure l'énergie nucléaire », prônent-ils.

Le changement climatique est l'un des plus grands défis de ce siècle, dont nous ne ressentirons peut-être pas tous les effets avant plusieurs décennies. Pour inverser la tendance, nous devons réduire au plus vite notre dépendance aux combustibles fossiles. La combustion du charbon, du pétrole et du gaz naturel libère, outre le CO2, de nombreux autres gaz à effet de serre qui, ensemble, sont responsables de la pollution atmosphérique et du changement climatique.

C'est pourquoi le groupe d'experts sur le climat des Nations unies, le GIEC (en abrégé Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), organise depuis des années des conférences au cours desquelles les dirigeants du monde entier, venus des quatre coins de la planète - et en particulier des pays industriels les plus polluants - tentent de prendre des mesures contraignantes et exécutoires pour arrêter le changement climatique. Un défi difficile à relever, car les intérêts économiques et écologiques semblent se contredire. Mais ce n'est pas forcément le cas.

« Si les politiciens et les climatologues ont une vision neutre sur le plan scientifique et technologique, ils n'ont pas d'autre choix que d'inclure l'énergie nucléaire »

L'organisation « Nuclear for Climate »

L'énergie nucléaire : partie de la solution

Ce qui rend la discussion encore plus difficile, c'est l'attitude hésitante à l'égard de l'énergie nucléaire. Le mouvement écologique classique dépeint systématiquement l'énergie nucléaire comme une technologie nocive et préjudiciable au climat. Cette attitude ne correspond pas vraiment aux chiffres et à la réalité. Il est vrai que la production d'énergie nucléaire génère des déchets, comme d'autres technologies. Ces déchets restent radioactifs pendant une longue période et doivent être isolés en toute sécurité des personnes et de l'environnement pendant cette période. En revanche, son volume est limité, des solutions existent et les déchets nucléaires n'ont pas d'impact négatif sur le changement climatique.

Non seulement les déchets, mais aussi la production elle-même de l'énergie nucléaire est totalement bas carbone. Dans des pays comme la France, la Suède et la Belgique, l'énergie nucléaire est la principale source d'électricité à faible teneur en carbone. Et donc une partie de la solution, dans les scénarios où les centrales au gaz sont l'alternative la plus courante à l'énergie nucléaire. C'est pourquoi de plus en plus de scientifiques plaident pour l'inclusion de l'énergie nucléaire dans l'ensemble des technologies pragmatiques, robustes et existantes pour s'attaquer au problème du climat. Selon ce groupe croissant de scientifiques, l'aversion pour l'énergie nucléaire dans le débat sur le climat est principalement dogmatique et d'inspiration idéologique, et ne peut être démontrée par des chiffres et des arguments scientifiques.

Plus de 100 ONG et organisations plaident en faveur de l'énergie nucléaire

Une nouvelle initiative vient de voir le jour, à quelques mois de la COP26. Dans un document de synthèse, plus de 100 ONG et organisations appellent à une approche scientifique et technologiquement neutre de la politique et du financement énergétiques mondiaux, afin de permettre une coexistence durable entre les énergies renouvelables et le nucléaire. Cette prise de position est une initiative de « Nuclear for Climate », une initiative citoyenne qui rassemble des professionnels du nucléaire et des scientifiques de plus de 150 associations afin d’ouvrir un dialogue avec les décideurs et le public sur la nécessité d'inclure l'énergie nucléaire dans l'ensemble des solutions sans carbone au changement climatique.

Plus d'info ?

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus