Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Mix électrique de novembre 2019
Mix électrique de novembre 2019

Mix électrique belge de novembre à 60 % bas carbone, grâce aux éoliennes, panneaux solaires et l’énergie nucléaire. Le nucléaire est la principale d’électricité bas carbone.

Le mois de novembre a connu des valeurs très moyennes. La vitesse moyenne du vent était de 3,7 m/s (3,8 m/s en moyenne) et le soleil a brillé davantage qu’en moyenne (79 heures contre 66 heures en moyenne). Le résultat ? 4 % de l'électricité produite provient de panneaux solaires, 8 % de l'énergie éolienne et 48,5 % de l'énergie nucléaire. Ensemble, ils ont fait en sorte que peu de CO2 soit emis dans l'atmosphère.

Globalement, l'éolien, le solaire et le nucléaire ont permis d'assurer que 60% du mix électrique belge soit bas carbone. La contribution la plus importante provient de l'énergie nucléaire. Si l'énergie nucléaire devait être progressivement supprimée en 2025, cette part ne serait pas remplacée par le vent et le soleil, mais par les combustibles fossiles. Par conséquent, les émissions de CO2 de notre pays augmenteraient au lieu de diminuer. C'est diamétralement opposé aux ambitions climatiques de la Belgique. Pour atteindre les objectifs climatiques, nous avons besoin de toutes les solutions bas carbone dont nous disposons actuellement : le maintien de l'énergie nucléaire et le développement ambitieux des énergies renouvelables.

Voici le mix énergétique belge de novembre 2019:

  • Energie nucléaire : 48,5 %
  • Energie éolienne : 8 %
  • Energie solaire : 4 %
  • Energies fossiles et autres : 39,5 %

En savoir plus: http://www.elia.be

Le mix énergétique belge en novembre 2019 (source: ELIA)

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus