Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Mix électrique de 2019
Mix électrique de 2019

L'énergie nucléaire fournit plus que la moitié de l'électricité belge en 2019

En 2019, les centrales nucléaires belges ont encore une fois montré leur force dans le mix énergétique actuel : avec une part de 56% (hors importations) et un facteur de capacité moyen de 78,9%, nos centrales nucléaires ont fourni toute l'année une électricité abordable, fiable et bas carbone. Cela se reflète dans les chiffres annuels publiés par Elia au début de ce mois.

Le mix électrique de la Belgique en 2019 était le suivant (sur la base des chiffres d'Elia, à l'exclusion des importations/exportations) :

  • énergie nucléaire : 56%
  • énergie éolienne : 7%
  • énergie solaire : 4%
  • fossiles et autres : 33%

Au total, les centrales nucléaires belges ont fourni quelque 41,4 TWh d'électricité, soit davantage que les 37,3 TWh de 2018 (dû a qui fut une année particulière au vu de plusieurs arrêts planifiés, ou non, durant une longue périopde et liés au principe de précaution cher au secteur nucléaire).

Les centrales nucléaires sont la principale source de production d'électricité bas carbone en Belgique. Avec les énergies renouvelables, elles représentent actuellement les deux tiers de la production d'électricité de la Belgique. C'est un atout particulier qui ne doit pas être perdu au moment où de nombreuses organisations internationales et experts du climat (Agence internationale de l'énergie, GIEC, Nations unies, etc.) appellent à une réduction de l'utilisation du CO2 dans les plus brefs délais. En cas de sortie nucléaire, les centrales nucléaires belges seraient remplacées par des alternatives fossiles qui émettent beaucoup plus de CO2 et sont en contradiction avec les ambitions climatiques de notre pays.

Plus d'informations ? https://www.elia.be

Le mix énergétique belge en 2019 (source: ELIA)

Des chiffres divergents pour Elia

Au début de ce mois, Elia a également publié ses chiffres annuels pour le mix de production d'électricité de 2019. Il y a deux raisons pour lesquelles Elia arrive à des chiffres différents pour le mix de 2019 (malgré le fait que nous aussi, nous nous sommes basés entièrement sur les chiffres mis à disposition par Elia sur son site web) :

  • Elia inclut également les importations dans le mix, alors que nous nous basons uniquement sur les chiffres de l'électricité produite en Belgique (hors importations et exportations).
  • Pour la production de gaz, nous n'avons accès à la production de gaz naturel que via les chiffres d'Elia (qui a fourni 20,3 TWh en 2019). Elia ajoute également le mélange de gaz naturel et de gaz de haut fourneau dans ses chiffres totaux annuels (pour arriver à 23 TWh). C'est ce qui ressort des enquêtes menées auprès d'Elia. Nous comprenons que l'écart entre nos chiffres et ceux publiés par Elia peut prêter à confusion, mais tous deux sont basés sur le même ensemble de données, disponible sur www.elia.be. L'explication ci-dessus de l'écart provient d'Elia, à qui nous avons soumis nos chiffres.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire : qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus