Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Nouvelle étude de Ember, groupe de réflexion sur le climat
Nouvelle étude de Ember, groupe de réflexion sur le climat

L'électricité belge devient l'une des plus polluées de l'Europe

D'ici 2030, la Belgique sera le seul État membre de l’Union Européenne à obtenir plus d'électricité à partir de combustibles fossiles qu'aujourd'hui (soit une augmentation de 20 %). Ainsi, la Belgique disposera d'un des parcs électriques les plus néfastes pour le climat. Tous les pays réduisent la part de charbon et de gaz dans leur production d'électricité, sauf la Belgique, où elle augmente après la sortie du nucléaire. Ce sont les principales conclusions pour notre pays d'une nouvelle étude de Ember, le groupe de réflexion britannique sur le climat.

Pour cette étude, Ember a comparé les plans énergétiques et climatiques nationaux 2021-2030 des 19 plus grands pays de l'UE. La comparaison montre que la production d'électricité belge, actuellement respectueuse du climat, va dans la direction opposée.

De la tête à la queue du peloton

En 2018, la Belgique produisait 37 % de son électricité à partir de combustibles fossiles, ce qui est inférieur à la moyenne européenne (41 %) et lui a valu une place dans le top 10 des parcs de production d'électricité les plus respectueux du climat en Europe. Mais en 2030, la Belgique produira plus d'électricité à partir de combustibles fossiles (principalement du gaz naturel), plutôt que de réduire cette part, et émettra donc plus de CO2. En conséquence, en 2030, notre pays se trouvera à l'avant-dernière place des grands pays de l'Union européenne, suivie par la Pologne.

Part de l'électricité produite à partir de sources d'énergie fossiles dans l'UE en 2030 (source : Ember)

Cela fait de la Belgique l'un des deux seuls pays où la part de l'électricité produite à partir de sources d'énergie fossiles augmente au lieu de diminuer. L'autre pays est la Suède, et dans les deux cas, l'augmentation est due à la même cause : la fermeture des centrales nucléaires. Bien qu'il y ait une différence importante : entre 2018 et 2030, la part des combustibles fossiles passera de 2,24 % à 2,27 % en Suède, et de 39 % à 59 % en Belgique.

« Alors que ses voisins de l'UE éliminent progressivement l'utilisation des combustibles fossiles, la Belgique est en voie de se doter d'un des réseaux électriques les plus polluants d'ici 2030. »

Charles Moore, chef de projet Ember

Nucléaire et énergies renouvelables

L'évolution alarmante de la Belgique a deux causes : la sortie nucléaire et le développement pas assez rapide des énergies renouvelables.

Entre 2022 et 2025, la Belgique fermera ses 7 réacteurs nucléaires, principalement pour les remplacer par des centrales à gaz. La croissance des énergies renouvelables en Belgique est trop limitée pour combler le manque de centrales nucléaires déclassées, soulignent les chercheurs d'Ember. La capacité de remplacement des fossiles (centrales électriques au gaz) émet 40 fois plus de CO2, avec des conséquences désastreuses pour l’environnement et le climat.

Émissions moyennes de CO2 dues à la production d'électricité dans les États membres de l'UE en 2030 (source : Ember)

Pourquoi la Belgique obtient-elle un si mauvais score dans le récent rapport Ember ?

  • D'ici 2030, la Belgique disposera d'un des réseaux électriques les plus polluants de l'UE en raison de sa forte dépendance aux combustibles fossiles, principalement le gaz naturel.
  • La Belgique est l'un des deux seuls pays de l'UE où les émissions de CO2 vont augmenter entre 2018 et 2030.
  • Entre 2018 et 2030, la Belgique connaîtra la plus forte augmentation de la production d'électricité fossile de toute l'UE.
  • La part de l'électricité renouvelable en Belgique sera nettement inférieure à la moyenne de l'UE d'ici 2030.
  • L'utilisation de l'énergie éolienne et solaire d'ici 2030 est relativement modeste.
  • La Belgique prévoit de fermer ses réacteurs nucléaires existants (actuellement la principale source d'électricité à faible teneur en carbone) d'ici 2025.

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus