Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Le mix électrique belge d’avril 2020
Le mix électrique belge d’avril 2020

Le mix électrique belge d’avril 2020

Les productions éolienne et solaire atteignent des sommets : avril, un mois exceptionnel.

ELIA, l'opérateur du réseau électrique belge, publie chaque mois les chiffres du mix énergétique. Ce mix contient la part des différentes sources d'énergie qui génèrent de l'électricité pour la Belgique: fossile, nucléaire, éolien, solaire. En avril, les centrales nucléaires belges ont produit plus que la moitié de notre électricité, avec de faibles émissions de CO2.

Des très bonnes conditions météorologiques pour le vent et le soleil

Le mois d'avril a été exceptionnellement chaud et ensoleillé. Le soleil a brillé 110 heures de plus par rapport aux données historiques du mois d'avril et il a également fait 3 degrés de plus que la moyenne. Beaucoup de vent a également permis une forte production d’énergie éolienne. Mais d’autre facteurs participent aussi à rendre ce mois remarquable.

Un mois exceptionnel : le coronavirus en cause

Suite aux mesures de lutte contre le coronavirus, une bonne partie de la vie publique et des activités économiques s’est paralysée. En conséquence, la consommation d'électricité a été beaucoup plus faible que dans des circonstances normales, créant une situation extraordinaire de surproduction et de prix négatifs. Des prix négatifs apparaissent lorsque la production d'électricité est supérieure à la consommation. Une situation similaire se produit dans nos pays voisins, avec pour conséquence que nous ne pouvons pas exporter ce surplus. Il se produit une situation très rare où les (gros) consommateurs d'électricité sont payés pour utiliser de l'électricité : une situation de prix négatifs. En général, cela ne se produit que quelques heures par an. En avril, cela s'est produit plus souvent en raison de la combinaison exceptionnelle de conditions météorologiques (avec une production maximale pour le soleil et le vent) et d'une consommation réduite (due à la crise sanitaire).

Une situation de prix négatifs frappe durement tout producteur d'électricité, qu'il s'agisse d'énergie éolienne, solaire, au gaz, nucléaire ou de biomasse. Dans ces circonstances, il appartient au producteur de décider s'il veut maintenir ses unités en activité ou les fermer. Certains producteurs ont ainsi fait le choix de fermer leurs installations de production, mais cette décision ne leur a pas été imposée.

Les centrales nucléaires, essentielles et critiques

Même en temps de crise, les centrales nucléaires contribuent à la sécurité de l’approvisionnement électrique. L'ensemble du secteur nucléaire a d’ailleurs été reconnu par le Conseil National de Sécurité comme « secteur critique ». Dans les centrales nucléaires, des plans de continuité des activités ont été mis en place depuis un certain temps afin de garantir la production d'électricité en toutes circonstances.

Les centrales nucléaires belges, qui, dans des circonstances normales, peuvent (partiellement) moduler leur production en fonction de l'offre et de la demande, ont dû abandonner ces plans en avril. D’une part, les mesures de lutte contre le coronavirus veulent que moins de personnel soit présent sur les sites et que seules les activités essentielles soient performées. D’autre part, lorsque les barres de combustible sont en vie de cycle, comme c’est le cas actuellement, la modulation n’est plus possible. Enfin, l'AFCN a imposé aux centrales ces mesures. Cette impossibilité à moduler la production explique en partie cette situation de prix négatifs au mois d’avril.

Le mix électrique belge d'avril 2020 se présente comme suit :

  • énergie nucléaire : 63%
  • énergie éolienne : 4%
  • énergie solaire : 5%
  • fossile et autres : 28%

Plus d'infos sur le site d'Elia.

Le mix électrique belge d’avril 2020 (sources : Elia & GIEC)

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus