Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Savoir-faire et expertise nucléaire belge pour la technologie de fusion
Savoir-faire et expertise nucléaire belge pour la technologie de fusion

Des chercheurs belges apportent une contribution importante à la recherche sur la fusion nucléaire et un avenir énergétique sans CO2

Des chercheurs de l’Ecole Royale Militaire (ERM) ont reçu le feu vert pour un ambitieux projet de recherche. La recherche est menée dans le cadre du Fonds de transition énergétique, créé par le gouvernement belge. Les chercheurs vont construire un nouveau système de chauffage pour un réacteur de fusion nucléaire européen, une étape importante vers un secteur énergétique décarboné.

Une nouvelle démonstration de l'expertise et du savoir-faire nucléaires belges. Des chercheurs du Centre d'étude de l'énergie nucléaire (SCK CEN) collaborent avec des chercheurs de l’Ecole Royale Militaire (ERM) et du milieu universitaire belge pour construire un élément important d’un réacteur de fusion nucléaire européen. Ce réacteur à fusion est une étape importante vers un secteur énergétique décarboné.

Il commence à faire chaud ici…. (100 millions de degrés Celsius !)

La recherche ERM se concentre sur le chauffage des plasmas d'hydrogène au moyen d'ondes radio. Dès qu'une température de 100 millions de degrés (!) est atteinte dans un réacteur à fusion, les noyaux fondent et certains phénomènes particuliers se produisent : de l'hélium se forme et ces noyaux d'hélium libèrent une énorme quantité d'énergie, ce qui peut produire d'énormes quantités d'électricité à faible teneur en carbone.

Énergie nucléaire = partie de la solution

Une énergie fiable à faible émission de carbone est exactement ce qui est nécessaire pour réaliser notre transition vers une société bas carbone. Si nous voulons limiter les conséquences du changement climatique, notre électricité, et par extension tous nos approvisionnements énergétiques, doivent devenir complètement bas carbone aussitôt que possible. Les centrales nucléaires belges fournissent déjà la moitié de toute l'électricité consommée en Belgique, sans émissions de CO2. C'est pourquoi l'énergie nucléaire fait partie de la solution. Mais dans le monde, la majorité de l'approvisionnement énergétique est encore fossile, avec des conséquences dévastatrices pour le climat.

Reconnaissance nationale et internationale

La nouvelle méthode de chauffage de l’ERM sera désormais appliquée pour la première fois au Stellarateur Européen W7-X. Le Stellarateur Européen W7-X est, à côté d'ITER, l'expérience européenne la plus importante qui fait partie de la Roadmap for Fusion Electricity
de l’Union européenne. Le Stellarateur W7-X est un réacteur expérimental de fusion nucléaire construit à Greifswald en Allemagne. Il est l'un des plus grands projets de la feuille de route européenne de l'énergie 2050, qui vise un secteur de l'énergie sûr, compétitif et sobre en carbone.

Le gouvernement belge reconnaît également l'importante contribution que ce projet peut jouer dans la poursuite d'une société sans CO2. Le projet de recherche ERM fait également partie du Fonds de transition énergétique, qui a été créé par le gouvernement belge afin de participer à la réussite d’une transition vers un avenir énergétique durable pour la Belgique et le reste du monde.

« Ceci nous permet de construire un système de chauffage pour le Stellarateur Européen W7-X, la machine la plus grande et la plus avancée de son type, construite par l’Institut Max-Planck. »

Prof. M. Van Schoor en Dr. J. Ongena

Technologie de pointe, fabriquée en Belgique

Avec ce projet, la Belgique apporte une contribution de classe mondiale, selon le professeur dr. M. Van Schoor et Dr. J. Ongena, qui coordonnent le projet : « ceci nous permet de construire un système de chauffage pour le Stellarateur Européen W7-X, la machine la plus grande et la plus avancée de son type, construite par l’Institut Max-Planck. »

En Belgique, l’Ecole Royale Militaire dirige la recherche belge sur la fusion, qui comprend également le Centre d'étude de l'énergie nucléaire (SCK CEN) et les universités de KUL, ULB, UCL et UGent.

Plus d’informations

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus