Il y a eu une erreur, réessayez plus tard.

Restez informé grâce à notre newsletter ?

Comment est né l’univers ?
Comment est né l’univers ?

Le CERN annonce le projet du plus grand tunnel souterrain jamais conçu pour la recherche sur les particules élémentaires

Au centre de recherche européen CERN, la recherche des éléments constitutifs fondamentaux de l'univers se poursuit sans relâche. Après des expériences réussies dans le Large Hadron Collider, le CERN veut à présent, construire un nouveau tunnel, long de 100 kilomètres. Avec pour devise : plus grand, plus rapide, plus puissant, de nouveaux prix Nobel et de nouvelles découvertes révolutionnaires.

Comment est né l’univers ? Quels sont les blocs Lego de base de tout ce qui existe ? Et qu'est-ce que la matière noire ? Voici quelques sujets explorés par la physique des particules. En d'autres termes, si vous regardez à l'intérieur d'un atome et en zoomant sur les plus petites structures, que pouvez-vous découvrir et apprendre sur les lois de la physique sur terre et dans l’univers ? Bienvenue dans le monde merveilleux du CERN.

Le plus grand laboratoire de recherche nucléaire au monde

CERN est l’acronyme de Centre Européen pour la Recherche Nucléaire. Autrement dit, la technologie nucléaire et la recherche subatomique. Sous les montagnes suisses, dans un tunnel de 27 kilomètres de long, à 100 mètres de profondeur, se trouve l'une des plus grandes infrastructures de recherche au monde. Des chercheurs du monde entier étudient les éléments fondamentaux de l'univers. Les chercheurs belges sont également directement impliqués avec le CERN.

Une nouvelle piste de course pour les particules élémentaires

En physique, de nouvelles théories sont testées par expérimentation. Par conséquent, dans le tunnel existant du CERN, les particules élémentaires entrent en collision à des vitesses extrêmement élevées pour voir ce qui se passe. De cette façon, le boson de Higgs a été découvert en 2012.

A présent, le CERN veut construire un nouvel accélérateur de particules : le Future Circular Collider (FCC). Il sera quatre fois plus grand et sept fois plus puissant que le tunnel existant. L'idée sous-jacente est simple : Au plus rapides et puissantes seront les particules quand elles entrent en collision, au plus de nouveaux phénomènes et interactions peuvent être étudiés.

Le Future Circular Collider (FCC). © CERN

Un voyage dans l'inconnu

Deux phénomènes seront étudiés dans le nouveau tunnel.

Dans une première phase, les électrons et les positrons entreront en collision. Ils produiront de nombreuses particules de Higgs. Ces Bosons seront alors étudiés plus en détail : à quoi ressemblent-ils précisément ? Comment interagissent-ils avec d'autres particules ?

Dans une seconde phase, les protons entreront en collision avec d’autres protons. Cela permettra aux chercheurs d'explorer les plus belles failles de la réalité avec des détails sans précédent. Ils espèrent trouver des réponses à des questions fondamentales telles que : pourquoi y a-t-il plus de matière que de matière noire, et de quoi est constituée la matière noire ?

Un prix de 21 milliards d'euros

Afin de poursuivre cette recherche révolutionnaire et de commencer à utiliser ce nouveau tunnel d'ici 2040 (lorsque le tunnel actuel ne pourra plus servir), les investisseurs du CERN (principalement européens), recherchent des partenaires intéressés hors de nos frontières européennes : Aux États-Unis, au Japon et aussi en Chine. On dit que c'est l'un des plus grands projets scientifiques que l’humanité ait jamais produits. À suivre…

Plus d'infos

Êtes-vous aussi intéressé par…

Forum nucléaire: qui sommes-nous ?

Le Forum Nucléaire belge regroupe la plupart des sociétés et organismes actifs dans le domaine des applications du nucléaire. Le Forum Nucléaire est un portail d’information de référence sur la technologie nucléaire, tant à l’égard de la presse et du monde politique qu’à l’égard du grand public. En savoir plus